Les Pourquoi, France info

Les Pourquoi. Pourquoi la pomme d’Adam est-elle proéminente chez les hommes ?

La pomme d'Adam intrigue Philippe Vandel. À quoi sert-elle dans l'anatomie masculine ? 

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoPhilippe VandelRadio France

Mis à jour le
publié le

La pomme d\'Adam chez les hommes, une sorte de bouclier de protection pour les cordes vocales et le larynx. 
La pomme d'Adam chez les hommes, une sorte de bouclier de protection pour les cordes vocales et le larynx.  (PHOTOALTO/ALE VENTURA / PHOTOALTO)

Gloups ! Quand un homme est ému, on le remarque tout de suite

Sans même avoir à l’écouter. À un détail : sa pomme d’Adam qui monte et qui descend lorsqu’il déglutit. Pas moyen d’être discret ! Alors que les femmes gardent un cou sans aspérité, les hommes, à la puberté, voient leur pomme d’Adam prendre de l’ampleur et se mettre à dépasser du col. C’est pour cela qu’elle s’appelle la pomme d’Adam, et non pas la pomme d’Eve. 
Ce qui est pratique avec ça, c’est que l’on sait où taper pour couper le souffle ! Mais ce n’est évidemment pas sa raison d’être… 

La pomme d’Adam cache sous l’épiderme le cartilage thyroïde

Un cartilage qui sert en quelque sorte de bouclier pour protéger les cordes vocales et le larynx. C’est là son utilité. En grec, "thureos", d’où est issu le terme thyroïde, signifie "bouclier". C’est donc la puberté qui, chez les garçons, va déclencher la descente de la pomme d’Adam : le cartilage change de place.

Par-dessus le marché, il grossit, davantage encore chez les garçons que chez les filles. La voix va s’en trouver modifiée. Elle devient plus grave, comme chacun sait. Mais surtout, et c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, comme le cartilage se retrouve dans une région où la peau du cou est la plus fine, il va former une protubérance. Par ailleurs, la nature est ainsi faite que les femmes ont davantage de cellules graisseuses que les hommes, même si elles ne sont pas en situation de surpoids, et c’est aussi le cas dans le cou, qui parait donc doublement plus lisse et linéaire. 

Voilà pour Adam. Maintenant, quid de la pomme? 

La croyance populaire dit qu’Adam a gardé "en travers de la gorge" la pomme qu’Ève lui a donnée. Oui, croyance "populaire", car le mot "pomme" ne se trouve nul part dans la Bible, qui parle seulement de "fruit défendu". Selon les interprétations, ce fruit a été désigné comme la pomme, mais aussi la poire, la figue, et même la grenade. 
La grenade d’Adam. Que certaines filles préfèrent dégoupillée. 
Jusqu’à preuve du contraire… 

 

La pomme d\'Adam chez les hommes, une sorte de bouclier de protection pour les cordes vocales et le larynx. 
La pomme d'Adam chez les hommes, une sorte de bouclier de protection pour les cordes vocales et le larynx.  (PHOTOALTO/ALE VENTURA / PHOTOALTO)