Les Pourquoi, France info

Les Pourquoi. Pourquoi fait-on des farces le 1er avril ?

Toute la France s’amuse du 1er avril et de son cortège de galéjades. Mais à quand remonte cette tradition ? 

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoPhilippe VandelRadio France

Mis à jour le
publié le

La station de métro \"Quatre septembre\" transformée en \"Premier Avril\" le 1er avril 2016...
La station de métro "Quatre septembre" transformée en "Premier Avril" le 1er avril 2016... (CHESNOT / GETTY IMAGES EUROPE)

Déjà l’an passé, jour pour jour, moi j’y ai cru. La chaîne Public Sénat a annoncé le chanteur Francis Lalanne, candidat à la primaire des républicains. La Tribune donne cette information : l’entreprise Uber lance UberBack, le transport de personnes à dos d'homme, lent mais écologique.  Pour L’Usine Nouvelle : Pierre Gattaz va participer à Danse avec les stars (faut lire L’Usine Nouvelle pour rigoler). 
La gendarmerie nationale a officiellement présenté Gigi, "le premier chat renifleur de stups".   Même Bernard Pivot a tweeté : "Houellebecq a arrêté de fumer." 

Le poisson d’avril est une tradition si vivace qu’après les élections législatives de 1993, François Mitterrand, Président de la République, s’était dépêché de nommer Edouard Balladur à Matignon avant la fin du mois de mars, afin que cela ne ressemble pas à une mauvaise blague.

L’explication de cette coutume remonte au règne de Charles IX

Jusqu’au XVIe siècle, les Français fêtaient le nouvel an le 25 mars, ce qui correspondait peu ou prou au début du printemps. Les festivités, pendant lesquelles on s’échangeait étrennes et cadeaux, duraient toute une semaine, jusqu’au 1er avril. Mais en 1564, le roi Charles IX décida d’appliquer le calendrier grégorien, en phase avec le mouvement des planètes, et pour lequel l’année commençait le 1er janvier. 

Un nouveau calendrier

Beaucoup refusèrent de tenir compte de ce nouveau calendrier, et continuèrent à s’offrir des présents comme avant, entre le 25 mars et le 1er avril. Mais cela générait les moqueries d’une partie de la population, celle qui avait admis le nouveau calendrier. Pour brocarder cet attachement aux vieilles coutumes, ils s’amusaient à envoyer aux nostalgiques des invitations à des fêtes qui n’existaient pas. Ou des cadeaux foireux, comme du poisson frais, en janvier, mais qui avait pourri en avril.  Comme à cette période de l’année, le soleil quittait le signe astrologique du poisson, cette nouvelle coutume a pris le nom de "poisson d’avril". 

Une "farce" d'avril 2016 : Trump élu président des États-Unis...

Revenons à l’actualité. L’an passé, 1er avril 2016, un site australien promettait à ses clients 4 ans de vacances offertes, mais avec une condition totalement saugrenue. Que Trump soit élu président des États-Unis. Et ça, ce n’est pas une blague !

Jusqu’à preuve du contraire...

La station de métro \"Quatre septembre\" transformée en \"Premier Avril\" le 1er avril 2016...
La station de métro "Quatre septembre" transformée en "Premier Avril" le 1er avril 2016... (CHESNOT / GETTY IMAGES EUROPE)