Les Informés de franceinfo, France info

Les Informés. Livreurs chez Deliveroo : "C'est de l'esclavagisme moderne"

Deliveroo était au menu des "Informés de franceinfo", vendredi soir.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Des livreurs de Deliveroo ont manifesté, vendredi 11 août, Place de la République, à Paris.
Des livreurs de Deliveroo ont manifesté, vendredi 11 août, Place de la République, à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Deliveroo et ubérisation du travail

La donne change pour les livreurs de Deliveroo. À partir du mois de septembre, la société de livraison a décidé de rémunérer ses livreurs non plus à l’heure, mais à la course. Ils recevront 5 euros par livraison, alors qu'auparavant la rémunération était de 7,5 euros de l'heure et 2 euros par livraison. "C'est de l'esclavagisme moderne. C'est le retour du travail à la tâche", a lancé Alain Léauthier, grand reporter à Marianne, vendredi 11 août dans Les Informés de franceinfo".

Olivier Auguste, journaliste à L'Opinion, n'est pas complètement du même avis. Si "la façon dont Deliveroo s'est comporté avec eux n’est pas d’une élégance folle", il n'y a pas d'illégalités dans cette décision, car "ils ne sont pas d'une élégance folle", a expliqué Olivier Auguste. Le journaliste a ensuite ouvert le débat sur une question sociétale : "Est-ce qu’il vaut mieux un travail difficile et peu rémunéré où ne pas avoir de job ?"

Des livreurs de Deliveroo ont manifesté, vendredi 11 août, Place de la République, à Paris.
Des livreurs de Deliveroo ont manifesté, vendredi 11 août, Place de la République, à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)