Les Informés de franceinfo, France info

Les Informés. L’échange entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine "sera au moins aussi franc" qu'avec Donald Trump

Les invités des "Informés de franceinfo" ont notamment débattu, vendredi soir, sur la rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine en début de semaine prochaine, ainsi que sur les élections législatives.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le président russe, Vladimir Poutine à Moscou, le 25 mai 2017.
Le président russe, Vladimir Poutine à Moscou, le 25 mai 2017. (SERGEI KARPUKHIN / POOL)

Poutine bientôt reçu à Versailles

Lundi 29 mai, Emmanuel Macron recevra le président russe Vladimir Poutine à Versailles. Après la poignée de main où le président français ne s'est pas laissé broyer la main par Donald Trump, la rencontre avec le dirigeant de la Russie sera une nouvelle occasion pour Emmanuel Macron de sortir les muscles. L’échange "avec Vladimir Poutine sera au moins aussi franc" qu'avec le président américain, a annoncé Sacha Houlié, candidat La République en marche, vendredi 26 mai sur franceinfo. Pour Jean-Claude Jaillette, journaliste à Marianne, Emmanuel Macron "a une chance incroyable avec le calendrier, parce qu’il a la possibilité, en dix jours, de montrer qu’il veut trouver un équilibre dans les relations internationales et rééquilibrer les rapports de force".

Législatives, bataille pour être dans la majorité

Pas simple de choisir son candidat lors des élections législatives des 11 et 18 juin. Les électeurs se retrouvent avec des candidats se réclamant de la majorité présidentielle pendant que d’autres se réclament de la majorité présidentielle sans avoir été investis par La République en marche (LREM). "Ce manque de clarté est assez préjudiciable", a reconnu la politiste Agathe Cagé, vendredi 26 mai dans Les Informés. Si le candidat LREM, Sacha Houlié a appelé à "toujours préférer l'original à la copie"Jean-Claude Jaillette, journaliste à Marianne a expliqué que l'"on est dans une période de recomposition politique très importante, quasi révolutionnaire. C’est normal que les repères soient perdus".

>>> Retrouver l'émission dans son intégralité

Le président russe, Vladimir Poutine à Moscou, le 25 mai 2017.
Le président russe, Vladimir Poutine à Moscou, le 25 mai 2017. (SERGEI KARPUKHIN / POOL)