Les Informés de franceinfo, France info

Les Informés. L'agression de NKM "est un incident révélateur d’une campagne qui a été exceptionnellement violente"

Les invités des "Informés de franceinfo" ont débattu, jeudi soir, sur l'agression de NKM, Les Républicains qui tirent à boulet rouge sur François Fillon et ces candidats qui refusent de débattre.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Nathalie Kosciusko-Morizet, le 15 juin 2017 à Paris, lors de son altercation avec un homme. Le cliché a été pris quelques secondes avant que l\'ancienne ministre chute à terre. 
Nathalie Kosciusko-Morizet, le 15 juin 2017 à Paris, lors de son altercation avec un homme. Le cliché a été pris quelques secondes avant que l'ancienne ministre chute à terre.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

NKM se fait agresser

La violence n'est, parfois, pas uniquement verbale dans une campagne électorale. Nathalie Kosciusko-Morizet en a fait l'amère expérience jeudi 15 juin. La candidate dans la deuxième circonscription de Paris aux élections législatives a été agressée lors d'une distribution de tracts sur un marché dans le 5e arrondissement. "C’est un incident qui est révélateur d’une campagne qui a été exceptionnellement violente", a décrit Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien, avant de rappeler tous les épisodes de violences physiques qui ont eu lieu dans cette campagne.

L'offensive anti-Fillon chez LR

Les Républicains, sont-ils frappés d'amnésie ? Jeudi matin, François Baroin, chef de file des candidats LR-UDI aux législatives, a déclaré sur BFM TV : "J'y suis allé parce que je croyais que Fillon allait abandonner", en référence au meeting du Trocadéro. Pour le rédacteur en chef de la revue Charles, Arnaud Viviant, "on est déjà dans l'étape d'après. Clairement, les couteaux sont sortis""C'est une manière de solder le passé. Cela ne coûte pas cher de charger la mule sur Fillon", a rajouté Henri Vernet.

Ces candidats qui refusent de débattre

La vidéo a fait le buzz"De quoi vous avez peur ?", lance Danielle Simonnet, candidate de la France insoumise à Paris, à son rival LREM, Pierre Person. Ce dernier a refusé de débattre avec sa concurrente. La 6e circonscription parisienne n'est pas la seule où des candidats macroniste ont refusé la confrontation. "La politique, c'est le débat et le débat, c'est la politique", a lancé Henri Vernet, jeudi soir dans Les Informés sur ce sujet. Mathieu Delahousse, chef du service investigation de L'Obs, a rappelé qu'Emmanuel "Macron a joué le jeu pendant la campagne d'être dans l'affrontement, d'être dans le débat. Il ne s'est pas dérobé".

>>> Retrouver l'émission dans son intégralité

Nathalie Kosciusko-Morizet, le 15 juin 2017 à Paris, lors de son altercation avec un homme. Le cliché a été pris quelques secondes avant que l\'ancienne ministre chute à terre. 
Nathalie Kosciusko-Morizet, le 15 juin 2017 à Paris, lors de son altercation avec un homme. Le cliché a été pris quelques secondes avant que l'ancienne ministre chute à terre.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)