Le vrai du faux, France info

Uber est une filiale de Google ?

D’après Thomas Thévenoud, député de Saône-et-Loire, et auteur de la loi de régulation de l’activité des taxis et des VTC, "Uber est une filiale de Google". C’est faux.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Thomas Thevenoud affirme que Google est propriétaire d'Uber © Maxppp)

Faux.

Contrairement à ce que dit Thomas Thévenoud, l’auteur de la loi de régulation de l’activité des taxis et des VTC, Uber n’est pas une filiale de Google. Google a investi dans la société Uber, mais ce n'est pas sa filiale. Une filiale est une société moralement indépendante dont la direction est gérée par sa maison mère. Maison mère qui détient la majorité du capital. Ce n'est pas le cas entre Google et Uber.

 

En 2013, le service de chauffeurs privés, a organisé une levée de fonds, très fréquent aux Etats-Unis. Google a proposé une enveloppe, via son fonds d'investissements Google Venture. Il a donné près de 200 millions d'euros à Uber (son plus gros investissement depuis sa création). Google siège au conseil d'administration d'Uber, mais n'est pas l'actionnaire majoritaire.

Surprise

Grâce à Google, Uber a pu développer son application qui permet de géolocaliser la voiture la plus proche. Elle l'a développé grâce à… Google maps.

 

Tout allait bien entre les deux groupes jusqu'au mois de février de cette année. David Drummond, le vice-président de Google a annoncé par surprise lors d'un conseil d'administration que Google allait lancer son propre service de taxi ! Le groupe veut développer ses "Google cars", des voitures sans conducteur. Le coût d'une course sera forcément plus bas car il n'y a pas de chauffeur à payer.

 

Aucune date n'a été annoncée mais on voit bien là que cette alliance était purement stratégique. Les Google cars ont commencé à circuler pour faire des tests il y a quelques jours en Californie selon USA Today . Grâce à Uber, Google a désormais accès à des millions de données sur les habitudes de trajets dans les villes. Uber a annoncé dans la foulée qu’il développait lui aussi des voitures sans conducteur avec l’Université de Pittsburgh, Pa.**** Si Google part avec sa technologie, Uber devra notamment trouver un nouveau fournisseur de carte, il s'est dit intéressé par Nokia.

Sources

Uber, l'arrivée de nouveaux investisseurs

Bloomberg , "Google et Uber : la nouvelle guerre des taxis"

(Thomas Thevenoud affirme que Google est propriétaire d'Uber © Maxppp)