Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. "Les trois quarts des bacheliers ne passent pas la première année de fac" ?

Rama Yade, ancienne secrétaire d'Etat et candidate à la présidentielle, surestime largement l'échec en première année à l'université. 

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoAntoine KrempfRadio France

Mis à jour le
publié le

Rama Yade affirme que les trois quarts des étudiants échouent en première année
Rama Yade affirme que les trois quarts des étudiants échouent en première année (MAXPPP)

Invitée de LCP jeudi 5 janvier, Rama Yade a justifié sa proposition de mettre en place une sélection à l'entrée des universités. Voilà comment : 

"On a une société qui leur a menti en leur disant : voilà, on va vous donner le bac. Vous allez rentrer à l'université sans avoir rien à faire de particulier. C'est quoi le résultat au final ? Les trois quarts n'arrivent pas à passer la première année."

Pourquoi c'est très exagéré ?

D'abord parce que l'ancienne secrétaire d'Etat laisse entendre que tous les bacheliers s'inscrivent à la fac. Ce qui n'est pas le cas.

Parmi les 610 000 bacheliers de 2012, un peu moins du tiers se sont directement inscrits à l'université (hors IUT). Ce sont les bacs généraux qui s'inscrivent le plus (53,4%), loin devant les bacs techno (18,7%) et les bacs pro (8%).

Quatre étudiants sur dix passent le cap de la première année

Rama Yade exagère également sur le taux d'échec en première année d'enseignement supérieur. 

Un an après leur arrivée dans l'enseignement supérieur, 44% des bacheliers ont réussi à passer le cap, 30% redoublent et un peu plus du quart arrêtent leurs études.

Si l'on regarde uniquement les filières générales (facs de droit, de lettres, etc), la réussite en première année est de 40% contre un quart de redoublants et un tiers de sorties d'études.

Rama Yade affirme que les trois quarts des étudiants échouent en première année
Rama Yade affirme que les trois quarts des étudiants échouent en première année (MAXPPP)