Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. "De moins en moins de candidats à la présidentielle" ?

Les candidats à l'élection présidentielle ont jusqu'à vendredi pour récolter les 500 parrainages nécessaires pour se présenter devant les Français. D'après Nicolas Dupont-Aignan, les conditions de cette qualification font qu'il y a de moins en moins de candidats aux présidentielles.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Nicolas Dupont-Aignan affirme qu\'il y a de moins en moins de candidats à l\'élection présidentielle
Nicolas Dupont-Aignan affirme qu'il y a de moins en moins de candidats à l'élection présidentielle (MAXPPP)

Il ne reste plus que quelques jours pour décrocher les 500 parrainages d'élus pour les candidats qui veulent se présenter au premier tour de la présidentielle. Vendredi 17 mars, le Conseil constitutionnel n'enregistrera plus aucun parrainage. 

Au dernier pointage, sept candidats ont d'ores et déjà passé le cap (en attendant validation des signatures). C'est notamment le cas de Nicolas Dupont-Aignan. Mais le candidat de Debout la France estime que les conditions pour se présenter sont trop contraignantes. La preuve, selon lui, "il y a beaucoup moins [de candidats] à chaque élection compte tenu de la difficulté d'avoir des parrainages".

Faux.

En attendant ce que dira le Conseil constitutionnel pour cette présidentielle, les précédentes élections ne montrent pas une diminution du nombre de candidats qualifiés pour le premier tour. 

Le record reste donc, pour le moment l'élection présidentielle de 2002 avec 16 candidats qui avaient réussi à récolter les fameux 500 parainages d'élus pour se présenter.

Sauf que les règles pour se qualifier ont changé pour ce scrutin 2017. Désormais, la liste intégrale des parrainages est publiée par le Conseil constitutionnel alors qu'avant on avait un aperçu tiré au sort. Par ailleurs, ce sont les élus qui envoient directement leur parainage à Paris. Auparavant, ils pouvaient simplement le remettre au candidat. De nouvelles règles dénoncées par certains candidats qui estiment qu'il est plus difficile de se qualifier.

Ceci dit, Jean-Luc Mélenchon dit les avoir obtenu. Par ailleurs, Jacques Cheminade et Philippe Poutou n'en sont apparemment pas très loin.

Par ailleurs, ce n'est pas la première fois que les règles pour se présenter changent. Jusqu'en 1976, seul une centaine de parrainages étaient nécessaires pour prétendre à une candidature. Pour éviter la multiplication des candidats, la barre de qualification a donc été montée à 500. Mais cela n'a pas vraiment eu d'effet sur le nombre de candidats.

Nicolas Dupont-Aignan affirme qu\'il y a de moins en moins de candidats à l\'élection présidentielle
Nicolas Dupont-Aignan affirme qu'il y a de moins en moins de candidats à l'élection présidentielle (MAXPPP)