Le vrai du faux numérique, France info

Non, seize ados ne sont pas tombées enceintes après un bain dans une piscine

C'est l'une des légendes urbaines les plus anciennes... et elle vient d'être remise au (bon) goût du jour : "16 filles enceintes après l'éjaculation dans une piscine". Un article partagé plusieurs centaines de fois.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(La fausse histoire des 16 filles enceintes dans une piscine © Capture d'écran africa24.info)

Que dit la rumeur ? 

"Les faits se sont déroulés en janvier dernier en Floride. Un garçon de 16 ans à engrossé 16 filles en éjaculant par accident dans une piscine publique selon le Herald Tallahassee. Tommy Coulter a avoué que c’était un accident et qu’il n’a pas eu de rapports sexuels dans la piscine", nous raconte par exemple le site mabelinter.be... mais l'information a été reprise par des dizaines de sites à travers le monde ces derniers jours et relayée par des milliers d'internautes sur les réseaux sociaux.

Pourquoi c'est faux ? 

Sans parler de l'improbabilité scientifique de voir des spermatozoïde nager dans une piscine sur plusieurs mètres, surfer sur d'éventuels remous, avant de traverser le textile d'un maillot de bain... cette histoire est fausse car elle a été publiée pour la première fois sur le site américain Worldnewsdailyreport. Or il s'agit d'un site d'informations parodiques. Tout ce qui s'y trouve est une fiction.

(La fausse histoire des 16 filles enceintes dans une piscine © Capture d'écran africa24.info)