Le vrai du faux numérique, France info

Non, la loi Travail ne supprime pas secrètement les jours fériés chrétiens

Un article intitulé "les dessous cachés de la loi El Khomri" affirme que le texte va supprimer les jours fériés chrétiens sauf le 25 décembre. Faux.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Un article affirme à tort que les jours fériés chrétiens vont disparaître © Capture d'écran volontaires-france.fr)

Que dit la rumeur ? 

Voilà comment commence le texte publié par le site Volontaires France et partagé près de 1.500 fois sur Facebook ces derniers jours :

"Le PROJET de Loi EL KHOMRI (dicté par Valls) renferme bien des secrets avec, entre autre,la suppression des jours fériés liés à la religion chrétienne. En effet, ces fêtes traditionnelles sont "d'un autre temps et ne correspondent plus au principe de la laïcité".  Afin d'adapter le calendrier aux diverses communautés religieuses Françaises et suite au Décret de Loi datant du 1er Avril 2015, il sera établi à partir de 2017 un nouveau calendrier "Républicain" sans fêtes religieuses. Seules subsisteront les fêtes nationales. Voilà la réalité de ce projet antinational."

Pour appuyer son propos, l'auteur de cet article publie une supposée capture d'écran du texte de projet de loi : 

(Capture d'écran du site Volontaires France © volontaires-france.fr)

Pourquoi c'est faux ?

Décidément, ce texte de loi porté par Myriam El Khomri attire les fantasmes sur les questions religieuses. Après l'instauration du communautarisme dans les entreprises, voici donc la suppression des jours fériés chrétiens. Voici pourtant ce que dit le projet de loi Travail, dans son article L. 3133-1

("Les fêtes légales ci-après désignées sont des jours fériés" @ Capture d'écran projet de loi Travail)
(Un article affirme à tort que les jours fériés chrétiens vont disparaître © Capture d'écran volontaires-france.fr)