Le vrai du faux numérique, France info

L'instrumentalisation de l'horreur après les agressions de Cologne

Deux images de femmes ensanglantées ont été détournées sur les réseaux sociaux pour généraliser les agressions sexuelles par des migrants après l'épisode funeste du réveillon à Cologne.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Une agression dans une discothèque britannique détournée pour dénoncer les viols par les migrants © Capture d'écran Twitter)

Les deux images largement partagées ces dernières heures n'ont sans doute pas été choisies au hasard. Elles sont choquantes et provoquent forcément l'émotion ou le malaise lorsqu'on les croise sur Twitter ou Facebook.

On y voit de jeunes femmes en gros plan. Elles semblent en état de choc. Leur visage ou leur corps est ensanglanté. Et les commentaires sont sans appel : "voilà les conséquences de la vague de migration en Europe" ou encore "voilà ce que nous présente comme les bienfaits du multiculturalisme".

Sauf que... 

Ces deux images ne montrent pas du tout ce qu'en disent les commentaires qui les accompagnent. La première montre une ancienne miss britannique et star de téléréalité agressée dans une discothèque anglaise en 2009.

(Le récit de l'agression de Danielle Lloyd dans une discothèque britannique en 2009 © Capture d'écran Daily Mail)

Une bagarre dans un bar à Manchester transformée en viol en Finlande

La deuxième n'a pas du tout été prise en Finlande. Elle montre les conséquences d'une bagarre dans un bar de Manchester il y a un peu plus de deux ans. 

(Capture d'écran Manchester Evenning news © MEN)
(Une agression dans une discothèque britannique détournée pour dénoncer les viols par les migrants © Capture d'écran Twitter)