Le vrai du faux numérique, France info

Fausse lettre xénophobe : Michel Sardou est "abasourdi, effondré, sur le cul"

Un texte attribué au chanteur dénonce une "France colonisée par des gens d'origines diverses" qui entraînent "la destruction de notre civilisation". Une "lettre à Mr Hollande" partagée à des milliers de reprises. Sauf que Michel Sardou n'en est pas l'auteur. Le chanteur, que France Info a pu joindre en exclusivité, annonce qu'il va lancer des "poursuites judiciaires".

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Michel Sardou a démenti être l'auteur de la lettre adressée à François Hollande © Maxppp)

"Je suis abasourdi, effondré, sur le cul. Je suis tout sauf ce qu'ils disent ! Je n'ai jamais été raciste de ma vie, ni islamophobe ! C'est pire qu'une insulte ou une giffle ". Michel Sardou, que France Info a pu joindre en exclusivité, ne décolère pas depuis qu'il a pris connaissance de la fausse lettre ouverte à François Hollande qui circule depuis début janvier sur Facebook.

Que dit ce texte ?

Michel Sardou aurait donc écrit une "Lettre à Mr Hollande". Le long texte à la première personne a été publié début janvier, notamment sur le compte Facebook d'un certain Robert de Merode, localisé à Bruxelles. Depuis, il a été partagé à des milliers de reprise.

Le propos tourne autour d'un "message simple : ces cultures allogènes, on n'en veut pas !". Le texte dénonce pêle-mêle les "mafias chinoises", les "Africains polygames", les "maquereaux roumains", les "vrais-faux mendiants", les "pseudo sans-papiers", les "musulmans pas vraiment islamistes mais un peu islamiques", etc. 

"Impuissant face à la rumeur "

"Je ne sais pas qui est l'abruti qui s'est servi de mon nom pour déverser son fiel, mais si je le choppe il ne va pas regretter le voyage ! ", réagit Michel Sardou. Le chanteur sait bien "que beaucoup de gens ne m'aiment pas et qu'il m'est arrivé de dire des conneries mais le racisme ne me ressemble pas. Et puis je ne parlerai jamais comme ça au président Hollande, même si on a des désaccords  ". 

"Je suis bouleversé parce que je suis tout sauf ce qu'ils disent"
--'--
--'--

Michel Sardou dit être en contact avec "des gendarmes spécialisés dans ce genre d'affaires" pour tenter de retrouver l'auteur du texte. Ensuite, il ira porter plainte pour cette "usurpation d'identité". Mais en attendant, il se dit "impuissant face à cette rumeur. Et ça me rend fou. Je ne peux rien faire à part dire aux gens : ne croyez pas ce que dit ce texte, c'est un faux ! ". Une lettre déjà partagée à près de 20.000 reprises sur Twitter et Facebook depuis sa publication.

Un texte qui remonte à 2010

Cette "lettre ouverte" n'est pas nouvelle. Comme l'explique Arrêt sur images, on retrouve ce texte sur des blogs d'extrême droite au août dernier, sans que le nom de Michel Sardou ne soit évoqué. La trace la plus ancienne semble remonter à 2010. La lettre est alors publiée en anglais sur un site québécois

(Michel Sardou a démenti être l'auteur de la lettre adressée à François Hollande © Maxppp)