Le vrai du faux numérique, France info

Des photos vieilles de six ans pour montrer l'invasion russe en Ukraine

Pour justifier sa demande de livraison d'armes vers Kiev, l'élu d'Oklahoma James Inhofe a brandi des photos de chars russes en Ukraine devant le sénat américain. Sauf que ces images ont été prises il y a six ans en Géorgie.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Quand un sénateur américain présente des photos prises en Géorgie pour montrer l'invasion russe en Ukraine © DR)

Le sénateur américain James Inhofe est un grand partisan de la manière forte face au comportement de la Russie en Ukraine. L'élu républicain de l'Oklahoma réclame d'ailleurs des livraisons d'armes vers Kiev pour lutter contre "l'invasion russe" dans l'est du pays. Et pour appuyer sa demande, James Inhofe a brandi des images de chars russes devant le sénat américain. 

"Poutine continue de dire qu'il n'y a pas de combattants russes dans les zones séparatistes. Mais regardez : ils sont là sur les images que nous avons rapportées. Ce sont des chars russes déployés dans cette région d'Ukraine ", a lancé le sénateur américain devant ses collègues le mois dernier. 

Sauf que certains clichés présentés par l'élu américain n'ont pas été pris en Ukraine mais le long de la frontière géorgienne en 2008, lors du conflit en Ossétie du Sud, comme l'ont montré plusieurs médias américains

(En haut, une photo prise en Géorgie, en bas "la preuve de l'invasion russe" en Ukraine © DR)
Interrogé par le site Buzzfeed, James Inhofe explique que ces images lui ont été rapportés l'an dernier par une délégation d'élus du parlement ukrainien. Le sénateur américain, plus connu aux Etats-Unis pour son combat contre "la théorie du réchauffement climatique ", a reconnnu une erreur. 

Quoi qu'il en soit, de nombreux médias et sites pro-russes se sont emparés de cette erreur pour décridibiliser toute preuve montrant l'implication de Moscou dans le conflit ukrainien.

(Quand un sénateur américain présente des photos prises en Géorgie pour montrer l'invasion russe en Ukraine © DR)