Le sens de l'info, France info

Le sens de l'info. Rémunération.

Michel Serres et Michel Polacco parlent rémunération. Michel Serres précise que sur la toile, l’échange entre les acteurs du Net et les utilisateurs est déséquilibré. Certes, ils nous donnent de la gratuité, mais nous, nous leur donnons nos données.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Michel SerresMichel PolaccofranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Travail contre salaire. 
Travail contre salaire.  (GETTY IMAGES)

En France, pour comprendre les formes de rémunération, il faut distinguer le travail salarié, encadré par un contrat de travail, du travail non salarié regroupant des métiers et des formes d'emplois très différents : professions libérales, freelances, commerçants, artisans, agriculteurs et le cas particulier des fonctionnaires.

Le salarié est lié à un employeur par le contrat de travail qui peut être à durée indéterminée, déterminée, à temps partiel, temporaire ou d'intérim, d'apprentissage ou encore "aidé". Le salarié reçoit une fiche de paie.

Un salaire fixe ou "de base" est obligatoirement versé tous les mois. Son montant est calculé en fonction des compétences, expériences, diplômes. Il ne peut être inférieur au salaire minimum légal.

Dans la fonction publique, la rémunération se compose d'un traitement indiciaire ou "traitement de base" avec parfois des compléments de traitement (primes, indemnités…)

Les travailleurs sans salaire ni contrat

Un partie des travailleurs n'ont pas de salaire ni de contrat de travail. Ils se rémunèrent par la vente de leurs services, de leurs biens ou de leurs prestations. On les appelle "travailleurs non-salariés". Parmi eux : les professions libérales facturent leurs prestations en horaires : ce sont les médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, avocats, notaires, architectes, experts comptables, etc. Leurs pratiques sont réglementées (ordre des médecins, des avocats…).

Les freelances pratiquent des métiers pouvant aussi être exercés en tant que salarié, mais cette pratique professionnelle leur permet de travailler pour plusieurs employeurs en proposant leurs services le temps d'une mission précise. Ils se versent un revenu provenant de la vente de leurs services à des clients. Les freelances travaillent notamment dans les métiers suivants : graphistes, journalistes (pigistes), informaticiens, consultants, formateurs, traducteurs, etc.

Les artisans, commerçants et agriculteurs se payent grâce à la vente de leurs productions ou de leurs services, une fois déduits de leur chiffre d'affaires les achats et les dépenses de fonctionnement.

http://www.onisep.fr/Cap-vers-l-emploi/Decouvrir-le-monde-professionnel/Emploi-quelles-formes-de-remuneration

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-windows-10-creators-update-blocage-des-maj-et-controle-de-la-vie-privee-67536.html

http://www.cil.cnrs.fr/CIL/spip.php?rubrique281

Travail contre salaire. 
Travail contre salaire.  (GETTY IMAGES)