Le sens de l'info, France info

Le sens de l'info. Aveugle

Aveugle, c’est le thème décrypté ce dimanche par le philosophe et académicien Michel Serres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Michel SerresMichel PolaccofranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (PHOTOALTO/SIGRID OLSSON / BRAND X)

  Aveugle c’est être privé de la vue. Mais ce peut être aussi et par extension, un lieu ou un espace sans visibilité, l’angle mort d’un rétroviseur, une fenêtre, voire, une méthode, comme chez les amateurs de vins, une dégustation à l’aveugle.
La lumière du soleil nous aveugle, comme les phares. Le désir, l’envie, peuvent nous aveugler. L’amour rend aveugle, dit-on. La cupidité aussi.  

Mais revenons à nos compagnons privés de la vue, non-voyants, mal voyants, aveugles, qui dans nos contrées modernes peuvent presque partout communiquer, agir, se déplacer, travailler, à l’égal de tous.

Pour le philosophe Michel Serres, l’essentiel dans les cinq sens, c’est l’écoute, l'audition, l'ouïe

John Milton, poète et révolutionnaire anglais du XVIIe siècle insiste pour dire que, malgré sa cécité, il continue […] "d’errer aux lieux fréquentés des Muses, claires fontaines, bocages ombreux, collines dorées du soleil, épris que je suis de l’amour des chants sacrés."

Il poursuit avec un parallèle entre sa condition et celle d’autres aveugles du monde ancien : L’aveugle Thamyris et l’aveugle Méonide. Et Tirésias, et Phinée, antiques prophètes. Il aspire à la même renommée qu’eux, puisqu’il partage avec eux la même infirmité. Thamyris est un poète mentionné par Homère, aveuglé pour avoir défié les Muses ; le Méonide est un autre nom pour Homère lui même ; Tirésias est le célèbre devin de Thèbes, Phinée est un roi de Thrace aveugle.

  À un poète aveugle

Merci, poète ! -- au seuil de mes lares pieux
Comme un hôte divin, tu viens et te dévoiles ;
Et l'auréole d'or de tes vers radieux
Brille autour de mon nom comme un cercle d'étoiles.

Chante ! Milton chantait ; chante ! Homère a chanté.
Le poète des sens perce la triste brume ;
L'aveugle voit dans l'ombre un monde de clarté.
Quand l'œil du corps s'éteint, l'œil de l'esprit s'allume.

                              Victor Hugo (1802 - 1885), Les Contemplations

John Milton dans le Larousse

La poésie de Victor Hugo, À un poète aveugle

Expo BNF sur Homère

Musée du Louvre portrait Homère aveugle

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (PHOTOALTO/SIGRID OLSSON / BRAND X)