Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. Analyser les effets indésirables des médicaments grâce aux réseaux sociaux

La start up Kap Code surveille les messages postés sur les réseaux sociaux afin d’en savoir plus sur la pharmacologie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJérôme ColombainRadio France

Mis à jour le
publié le

Somnifères. Image d\'illustration.
Somnifères. Image d'illustration. (MAXPPP)

Le Pitch

« Seulement 5% des effets indésirables des médicaments remontent aux autorités », explique Stéphane Schuck, médecin et fondateur de la start up Kap Code. La solution informatique mise au point par sa société, baptisée Detec’t, permet de détecter, d'extraire et d'analyser sur l’ensemble du web (réseaux, forums, blogs, etc.) les échanges entre internautes à propos des effets indésirables des médicaments. Cette solution entend contribuer à améliorer le système de pharmacovigilance.

Comment ça marche ?

Le système Detec’t fonctionne de manière quasi automatique grâce à des algorithmes de reconnaissance du langage naturel, faisant appel au big data et au machine learning. La formule « J’ai la tête comme un compteur à gaz » est ainsi traduite par son équivalent médical grâce à un dictionnaire médical établi par la start up.

Levée de fonds

Kap Code vient de réaliser une levée de fonds 3 millions d’euros. L’entreprise compte investir pour s’étendre à l’étranger.

Somnifères. Image d\'illustration.
Somnifères. Image d'illustration. (MAXPPP)