Le livre du jour, France info

"Les lumières du ciel", d’Olivier Maulin

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Nos sociétés vont-elles vers une sorte de retour au moyen-âge ? Dans son nouveau roman qui mêle avec habileté présent et futur proche, Olivier Maulin se pose cette question. Ce livre qui mêle le chaos des communautés post soixante-huitardes et du monde effréné de la consommation, a été sélectionné pour le Prix de Flore.

Les lumières du ciel, d’Olivier Maulin est publié aux éditions Balland (254 p., 19,00E)

  • Note : ****

    Le Mot de l'éditeur

    « Travailler devant un écran, se divertir devant un écran, mourir devant un écran ! Au secours ! »

    Paul-Emile Bramont n’est pas un foudre de guerre. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne voue pas au travail la vénération exigée par l’époque. Prince des ratés, il explore avec élégance et sérénité les bas-fonds de l’ambition, passant d’un hôtel miteux à un boulot minable et d’une combine louche à une tentative lamentable de braquage. Accompagné de son copain Momo, dj de patinoire de son état, et Bérangère, la femme d’un chirurgien plasticien, sa maîtresse du moment, ils partent rejoindre un hameau dénommé Jérusalem, un lieu où la loi du marché n’existe pas. On y boit sous les étoiles, on y lance des grenades pour combattre des chimères et les nuits sont enchantées. Ils y croiseront un curé anarchiste, un clochard amoureux des armes à feu et un militant primitiviste radical, tous en guerre contre le monde moderne et toute forme de production.
    _ Observateur fidèle de la déliquescence générale, Olivier Maulin nous livre un roman drôle et cruel sur l’état actuel des mœurs et laisse entrevoir qu’un autre monde est possible, un monde auquel il faut d’ores et déjà se préparer. « Car qui sait s’il ne sera pas bientôt plus important de savoir traire une vache que de tracer des lignes de codes » ?

(©)