Le livre du jour, France info

Le livre du jour. "Géopolitique du moustique" d'Erik Orsenna

Erik Orsenna est l'invité de Philippe Vallet pour son livre "Géopolitique du moustique. Petit précis de la mondialisation IV" (Fayard).

avatar
franceinfoPhilippe ValletRadio France

Mis à jour le
publié le

Erik Orsenna, écrivain français. Le 5 octobre 2016b à l\'Institu Pasteur à Paris
Erik Orsenna, écrivain français. Le 5 octobre 2016b à l'Institu Pasteur à Paris (THOMAS SAMSON / AFP)

Nous n'aimons pas les moustiques mais ces insectes tueurs sont indispensables à la vie. C'est ce que soulignent Erik Orsenna, de l'Académie française, et le docteur Isabelle de Saint-Aubin, dans une véritable enquête policière dans le monde entier. Leur Géopolitique du moustique. Petit précis de la mondialisation IV est un voyage inédit et surprenant est présenté par son auteur, Erik Orsenna. 

Les moustiques étaient là avant nous

"Les moustiques ne sont pas apparus hier mais il y a 250 millions d'années, raconte Erik Orsenna. Et il y a 3 564 espèces. Sur ces 3 564 espèces, il y en 300 qui piquent l'homme. D'abord il faut savoir que seules les 'dames moustiques' piquent, parce qu'elles ont besoin de notre sang pour que leurs œufs se développent. On les a avec nous depuis toujours, puisque nous, nous n'existons que depuis 3 à 4 millions d'années."

"Les moustiques sont très utiles, rappelle Erik Orsenna. Leurs larves nourrissent les poissons, et quand ils commencent à devenir adultes, ils nourrissent les oiseaux. Ils font partie de la chaîne alimentaire." Mais nous avons bien sûr très envie de nous débarrasser d'eux parce que "ce sont des meurtriers. Ils sont responsables de 750 000 morts. Pas par eux-mêmes, mais parce qu'ils transportent des parasites ou des virus, la dengue, le chikungunya, le paludisme. En plus les moustiques s'adaptent, ils ont une capacité à résister à tout ce qu'on peut imaginer, et notamment les insecticides, qui est tout à fait phénoménale. Il faut donc les contrôler, avec des moustiquaires imprégnées, ou avec la technique du mâle stérile... Mais si l'on supprime les moustiques, qui va porter les parasites ? Donc attention aux manipulations génétiques." 

Erik Orsenna, écrivain français. Le 5 octobre 2016b à l\'Institu Pasteur à Paris
Erik Orsenna, écrivain français. Le 5 octobre 2016b à l'Institu Pasteur à Paris (THOMAS SAMSON / AFP)