Le brief politique, France info

Le brief politique. François Fillon s'organise pour éviter les dérapages non contrôlés

François Fillon a dû resserrer les boulons dans son équipe après les sorties de route de ses porte-parole.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

François Fillon a dû recadrer son équipe après les sorties de route de ses porte-parole.
François Fillon a dû recadrer son équipe après les sorties de route de ses porte-parole. (BERTRAND GUAY / AFP)

François Fillon a dû recadrer son équipe après les sorties de route de ses porte-parole. Il y a eu le rhume de Jérôme Chartier, remboursé en fonction de sa gravité, suivi des 39 heures payées 39 pour les fonctionnaires, dans la voix de Gérald Darmanin. Mais ces dérapages, c’est terminé. Un proche du candidat explique : "On s’est abonnés au fil AFP, on n’avait même pas les dépêches."

A présent, si un porte-parole ou un membre de la "cellule-riposte" a la langue trop pendue, il recevra un SMS de la communicante en chef de François Fillon, accompagné du bon argumentaire afin de pouvoir rectifier le tir dans les médias. Voilà ce que ça donne dans les familles recomposées. "Le Fillon, c’est ma langue maternelle, explique un responsable de l’équipe, mais ce n’est pas le cas de tout le monde". Il est vrai qu'il faut compter avec les anciens juppéistes et les anciens sarkozystes.

A suivre aujourd’hui

L'hommage de François Fillon aux victimes de l’Hyper Cacher, deux ans après l'attentat porte de Vincennes, à Paris.

Bernard Cazeneuve chez Arianespace à Evry où le Premier ministre croisera son prédécesseur, Manuel Valls, mais attention, ce n’est pas un signe de soutien, affirme Matignon

La note du brief

Un 14/20 pour la constance de Ségolène Royal. Après avoir dénoncé le manque de cohérence de Manuel Valls sur le 49.3 elle en a rajouté dimanche : "On a beaucoup souffert du 49.3, même au gouvernement." La ministre de l’Environnement a très mal vécu les manifestations très violentes contre la loi Travail. Ségolène Royal affiche sa préférence pour Emmanuel Macron, sans le soutenir pour l’instant.

François Fillon a dû recadrer son équipe après les sorties de route de ses porte-parole.
François Fillon a dû recadrer son équipe après les sorties de route de ses porte-parole. (BERTRAND GUAY / AFP)