Le brief éco, France info

Le brief éco. Reprendre ou transmettre une entreprise à l’heure du chômage de masse

Le site MeetPro.fr qui aide à la reprise des entreprises existe depuis 2013. Un outil précieux dans le contexte économique actuel. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoEmmanuel CugnyRadio France

Mis à jour le
publié le

Logo
Logo (MeetPro)

La reprise ou la transmission d’entreprises. À l’heure du chômage de masse, certains y pensent, mais le parcours n'est pas si simple. Pour aider les investisseurs, une plateforme numérique spécialement dédiée a été créée il y a quatre ans.

C'est un site de rencontres, pas banal. C'est, en quelque sorte, le meetic.fr des dirigeants, un espace de rencontres baptisé MeetPro.fr opérationnel depuis fin février. On doit l'initiative à Patrick Janot, un des dirigeants d’entreprise qui interpelle les candidats à l’élection présidentielle grâce au Parisien / Aujourd’hui en France, et franceinfo, à travers l'opération #MoiEntrepreneur. Cette start-up de sept salariés propose des rencontres pour faciliter la reprise et la transmission d’entreprises. L'aventure remonte à 2013 mais quelques semaines ont suffi à Patrick Janot pour constater les difficultés.

Une société sur 70 met la clé sous la porte vite

Selon cet observateur privilégié, 60 000 entreprises sont transmises chaque année mais 100 000 pourraient l’être facilement. Tout n’est pas réalisable, bien sûr. La reprise d'entreprise n’est pas un jeu de société. Si on regarde les chiffres des défaillances d'entreprises, environ une société créée sur 70 met rapidement la clef sous la porte (58 000 défaillances ont été enregistrées sur 2016 par l’assureur-crédit Coface). Cela a un coût social direct avec les pertes d'emplois, et une ardoise laissée chez les fournisseurs (quatre milliards d’euros l'année dernière).

Pérenniser et créer de l'emploi

Patrick Janot estime que favoriser la reprise d’entreprise permet de remplir un double objectif : pérenniser et créer de l’emploi, mais aussi préserver les savoir-faire d'une société. Il interpelle donc les candidats à la présidentielle sur trois points précis : le nécessaire allègement des charges salariales pour les personnels conservées lors d’une reprise ; la création d’un régime incitatif en cas d’embauche de personnels lors de la première année de le reprise et de la pédagogie autour des dispositifs existants. Des mesures très simples qui remontent du terrain.

Logo
Logo (MeetPro)