Le brief éco, France info

Le brief éco. Emplois 2017 : les perspectives d’embauches s’envolent

Les entreprises françaises prévoient de recruter cette année près de deux millions de personnes. Un record depuis 15 ans.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Petites annonces dans une agence d\'emplois temporaires de Loire-Atlantique.
Petites annonces dans une agence d'emplois temporaires de Loire-Atlantique. (ALAIN LE BOT / PHOTONONSTOP)

Les perspectives de recrutement des entreprises pour 2017 atteignent leur meilleur niveau depuis 15 ans ! C'est ce qui ressort de la dernière enquête de Pôle emploi sur les besoins en main d'œuvre des entreprises françaises. Les entreprises françaises prévoient de recruter cette année près de deux millions de personnes (150 000 de plus qu’en 2016, +8%).

Ce seront à 60% des CDI ou CDD supérieurs à six mois et plus. Des perspectives d’embauches qui émanent principalement des petites entreprises. Les sociétés de moins de 10 salariés sont, de loin, plus efficaces en termes d’embauches que les entreprises du CAC 40.

Un décalage entre le profil des demandeurs et les attentes des employeurs

Plus de la moitié des patrons interrogés disent s'attendre à un surcroît d’activité dans le courant de cette année, particulièrement dans les services aux particuliers et les services aux entreprises. Parmi les profils les plus demandés : les aides à domicile, les ouvriers de l'agroalimentaire, dans les services aux entreprises, de nombreuses opportunités sont offertes aux cadres (ingénieurs, recherche et développement, informatique).

Il n’y a donc pas que des "petits" boulots. Mais, c’est le revers de la médaille et un problème bien français, les profils des demandeurs d’emplois actuels ne correspondent pas à ce que recherchent les employeurs. Un problème de formation, pas uniquement professionnelle. C'est toute la chaîne éducative qui est concernée. Un problème, aussi, de structures inadaptées dans les régions face aux nouveaux métiers qui émergent, et en fonction des bassins de population qui n’ont pas tous les mêmes besoins de main d’œuvre (nécessaire adaptation locale des agences de Pôle emploi).

Un effet du CICE, à confirmer sur la durée

Certains y verront un bilan positif de l’action menée pendant le dernier quinquennat, d’autres une nécessaire transformation de l’essai par la prochaine équipe au pouvoir. Tout le monde a raison. À l’actif du gouvernement sortant, le CICE, a eu un impact positif indéniable sur les marges des entreprises (investissements et embauche). Mais le mécanisme ne fait que commencer à porter ses fruits et montre le besoin de poursuite des réformes.

Mais quelles que soient les aides ou les allègements fiscaux, une entreprise recrute si ses carnets de commande se garnissent, indépendamment des échéances politiques. Les données de Pôle emploi et du Credoc sont rassurantes sur ce point. Finalement, c’est la principale conclusion à retenir de cette enquête.

Petites annonces dans une agence d\'emplois temporaires de Loire-Atlantique.
Petites annonces dans une agence d'emplois temporaires de Loire-Atlantique. (ALAIN LE BOT / PHOTONONSTOP)