Le 17 / 20 numérique, France info

Sexisme : une petite Anglaise force un supermarché à s'excuser

La moue boudeuse d'une fillette sur Twitter face à une pancarte sexiste a poussé les supermarchés anglais Tesco à plier : ils ont retiré la pancarte de leurs magasins avant de présenter leurs excuses.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Non, les super-héros, ce n'est pas que pour les garçons. Maggie Cole, 7 ans, petite Anglaise au caractère déjà bien trempée, se promène avec sa maman dans le rayon jouet d'un supermarché Tesco. Maggie craque alors pour un réveil Marvel à l'effigie d'Iron Man, Spider-Man et autres super-héros qu'elle adore. Mais là, grosse déception. Juste apposée devant le jouet, une pancarte indique que c'est un "cadeau amusant pour les garçons !". Vexée, Maggie  fait appel à sa maman qui prend une photo de sa fille fronçant les sourcils pour la poster sur Twitter avec ce message :

 

My superhero loving 7yo daughter not impressed when she spotted this sign in @Tesco today @LetToysBeToys pic.twitter.com/8F3bsRv6PK

— Karen Cole (@karlou) 22 Novembre 2014

 

Traduction : "Ma fille de 7 ans qui adore les super-héros n'est pas du tout impressionnée par cette pancarte Tesco ! ". La moue boudeuse fait alors le tour du web, se répand sur les réseaux sociaux et les messages de soutien sont nombreux. A quelques jours des fêtes de Noël, pas vraiment une aubaine pour la marque Tesco. Très vite, l'enseigne présente ses excuses et retire de tous ses magasins la pancarte incriminée. La maman a depuis passé son compte Twitter en mode privé. Entre-temps, Maggie Cole est devenue une super-héroïne.

(©)