La boîte à outils de l'emploi, France info

La boîte à outils de l'emploi. "Hopwork" et "Findeur", deux applications destinées aux indépendants pour trouver des clients

Tout l'été dans, nous passons en revue les nouveautés en matière de recrutement et de recherche d'emploi. Ce lundi, focus sur deux sites qui permettent aux indépendants de trouver des clients en toute sécurité : "Hopwork" et "Findeur".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoPhilippe DuportRadio France

Mis à jour le
publié le

Deux personnes tapent sur un ordinateur et sur une tablette.
Deux personnes tapent sur un ordinateur et sur une tablette. (TRISTAN MARTIN#93398 / MOMENT MOBILE ED)

La France dénombre plus de 800 000 travailleurs indépendants et le nombre s'accroît chaque années : +20 % en quatre ans. Pour ceux qui exercent en freelance, le problème majeur est de trouver des clients. Deux plate-formes ont donc été créées pour leur venir en aide

Hopwork et Findeur : deux applis dédiées aux indépendants

Hopwork, qui fait figure de grand-frère avec ses 44 000 inscrits, et Findeur (qui s'est lancé il y a quelques mois sur le même modèle), proposent de mettre en relation, grâce à un algorithme, les entreprises qui cherchent des freelances et les indépendants qui cherchent des missions. Les deux assurent à leurs membres d'être payés à la fin de leur mission. Hopwork demande à ses entreprises clientes de placer sur un compte la somme qui revient aux entrepreneurs en freelance. Les deux sites sont gratuits, mais chacun se rémunère à la commission : Hopwork pratique un tarif variable allant de 10 % pour une mission courte à 5 % pour une mission longue, alors que Findeur propose un tarif unique : 7,5 % du montant de la commission. En plus de ce service, Hopwork s'occupe également de la facturation, véritable corvée pour les indépendants. 

Un public marqué

Même s'ils s'adressent à tous les publics, il y a clairement une sureprésentation de plusieurs métiers. Un tiers des profils est lié au développement informatique. On trouve ensuite les métiers de l'image : graphistes, web designers, mais aussi marketing et communication. Findeur essaie quant à lui de se démarquer en revendiquant des missions pour les VRP (voyageurs, représentants et placiers), les spécialistes du droit et de la comptabilité, mais brasse globalement le même public. Hopwork, lui, propose des 'Hopdrinks', des rendez-vous réguliers organisés par les indépendants pour les indépendants. Une bonne manière de briser la solitude chronique des travailleurs indépendants. 

Deux personnes tapent sur un ordinateur et sur une tablette.
Deux personnes tapent sur un ordinateur et sur une tablette. (TRISTAN MARTIN#93398 / MOMENT MOBILE ED)