L'interview politique, France info

Pierre Moscovici : "La Grèce doit voir les effets de ses efforts"

Le commissaire européen aux affaires économiques était l’invité de France Info ce mercredi. Pierre Moscovici a estimé que la Grèce devait voir les effets de ses efforts et de ses réformes.

--'--
--'--

Mis à jour le
publié le

(Pierre Moscovici, commissaire européen, estime que la Grèce doit voir les effets de ses efforts © Radio France)

 En Grèce, le gouvernement anti-austérité du nouveau Premier ministre, Alexis Tsipras, doit annoncer ce mercredi ses intentions sur la façon dont il entend renégocier la dette de son pays, à Bruxelles. Le commissaire européen, Pierre Moscovici, s’est montré très prudent sur la réponse européenne, dans l’attente "des demandes " grecques, tout en marquant sa volonté d’arriver à un compromis qui récompense le pays "des efforts" accomplis.

"Les Grecs ont fait beaucoup d’efforts, de sacrifices qui étaient nécessaires (…) En même temps, il faut être conscient que la Grèce est déjà en train de se redresser. Il ne faut pas casser la dynamique  économique, c’est pour ça que, pour ma part, je pense qu’il faut être dans une logique de recherche de compromis, de solution commune. Pas de confrontation. Il faut avancer ensemble, vers une Grèce qui soit bien dans l’Europe, dans la zone Euro."

Selon Pierre Moscovici, 'les Grecs ont fait des efforts, des sacrifices, ils doivent en voir le retour, les effet s", mais la Grèce a-t-il précisé a toujours besoin de "la solidarité de ses partenaires européen s".

Des réformes, il en a aussi été question pour la France.  Interrogé sur la loi Macron censée libérer la croissance et discutée en ce moment au Parlement, l’ancien ministre de l'Economie a jugé que la France, pour rester dans le peloton de tête, "a besoin de réformes pour être plus compétitive ".  C’est le sens, a-t-il ajouté de la loi Macron, "un projet qui paraît être un pas en avant ".

(Pierre Moscovici, commissaire européen, estime que la Grèce doit voir les effets de ses efforts © Radio France)