L'interview politique, France info

Marine le Pen : le vote FN "pour faire vaciller le gouvernement"

La présidente du Front national était ce lundi l'invitée du Forum France Bleu France Info. Elle a notamment réagi aux déclarations de Zlatan Ibrahimovic : "Ceux qui pensent que la France est un pays de merde peuvent la quitter."

--'--
--'--

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Ce qui est sûr c'est que le gouvernement se moque totalement des résultats qui seront ceux de l'UMP et de l'UDI. Ce vote ne servira strictement à rien car il n'a pas vocation à faire bouger les lignes ou à faire changer le comportement du gouvernement. Aujourd'hui le  seul vote utile c'est le vote FN, Rassemblement Bleu Marine. C'est le vote utile, le seul vote urgent, le seul qui apparaitra comme pouvant faire vaciller le gouvernement" a déclaré Marine Le Pen.

C'est "stupide comme analyse" (Marine Le Pen répond à Nicolas Sarkozy)

La présidente du FN a aussi jugé "stupide comme analyse" la déclaration de Nicolas Sarkozy, "quand on vote pour le PS on a un élu FN de plus". C'était vendredi sur France Info. "Dans toutes les partielles qui ont eu lieu, sauf une , c'est précisément la puissance du FN qui a éliminé le PS dès le premier t our. Le meilleur vote contre le Parti socialiste en l'occurrence, c'est le vote Front national". Et elle appelle Nicolas Sarkozy à la "cohérence", "qui n'a pas hésité à titre personnel à appeler au Parti socialiste dans le Doubs puisqu'il a dit ni-ni mais surtout pas le FN."

Dans l'affaire de Clichy-sous-Bois, Marine Le Pen a pris la défense des policiers jugés à partir d'aujourd'hui à Rennes : "On ne comprendrait pas que des policiers puissent être condamnés pour avoir poursuivi des suspectsJe ne vois pas quelles fautes peuvent être reprochées." 

Marine Le Pen avec les auditeurs 

Lors de la seconde partie de l'émission - un dialogue avec les auditeurs - la présidente du Front national a surtout été interrogée sur des questions de politique nationale et notamment sur les retraites. "Pour donner des retraites supplémentaires à nos compatriotes, il faut arrêter les dépenses nuisibles " a-t-elle dit après notamment cité "le coût de plus en plus monstrueux de l'immigration ". Et elle a assuré que "les toutes petites retraites sont une priorité mais qu'il faut avoir le courage de mettre fin à la gabegie généralisée..."

"Que pensez-vous du fait qu'on impose aux Français qui n'iront pas voter une amende de 35 euros, est-ce que ce n'est pas déjà de la dictature" a lancé une auditrice manifestement mal informée puisque ce n'est encore qu'une proposition du député EELV François de Rugy. " Pour Marine Le Pen, "l'idée du vote obligatoire c'est comme d'habitude  suscitée par le PS pour lutter contre le FN ". Quant à la reconnaissance du vote blanc qu'elle demandait également, avant 2017, elle*** a répondu qu'il s'agissait "d'un geste politique dont il fallait tenir compte".*

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)