L'interview politique, France info

La grande lassitude de Stéphane Le Foll

Invité ce mardi matin de France Info, le porte-parole du gouvernement s'est montré très désabusé sur beaucoup de sujets et notamment la non-démission du député Thomas Thévenoud, qui lui reste "au travers de la gorge".

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Si je voulais dire ce que je pense de Thomas Thévenoud avec ce qu'il a fait, je ne serais pas là ce matin sur France Info " a affirmé Stéphane Le Foll avant de parler d'une "faute directe ".

"D'avoir accepté de rentrer au gouvernement et de ne pas avoir déclaré d'impôts pendant trois ans... Comment ils font? Comment cela ne leur pose pas de problème au niveau du vécu. Cela me reste au travers de la gorge". 

A LIRE AUSSI  ►►► Thévenoud toujours député ou comment éviter une élection périlleuse

Stéphane Le Foll tacle la "faute directe" de Thomas Thévenoud
--'--
--'--
Le porte-parole du gouvernement rappelle aussi à l'ordre les frondeurs : "Les difficultés sont suffisamment importantes pour qu'on reste soudés . On a écouté, on a négocié, Manuel Valls l'a fait pour le projet de loi rectificatif, que ce soit pour la loi de finances ou la sécurité sociale, et on a obtenu des résultats.On peut en discuter mais ça ne doit pas donner lieu à cette bataille continue et systématique qui a été engagée par certains ".  Le livre de Valérie Trierweiler, il en "a marre ", il a "dit ce (qu'il) avai(t) à dire."   L'action du gouvernement, les médias n'en parlent pas assez "les mesures de gauche, on les oubliera comme d'habitude.

Quant à François Hollande, sa "rentrée est peut-être plus difficile que prévue. "Je l'ai vu, je ne suis pas là pour parler des états-d'âme, qu'est-ce qu'ils en ont à faire les Français des états d'âme"?

Les sondages et "l'effet rorbu"

"Les sondages c'est toujours à un moment donné, le pouls de l'humeur des électeurs. Alors l'humeur elle peut changer. J'appelle ça l'effet rorbu, du nom d'une toute petite maison magnifique au bord d'un lac en Norvège. Quand vous prenez une photo un jour de soleil vous pouvez penser qu'en allant en Norvège vous allez passer des vacances de rêve. Manque de pot, il pleut à peu près une vingtaine de jours sur les trente. Donc la photo peut être très belle, elle peut donner une image à un moment donné. Mais ce n'est pas forcément ce qu'il y aura pour la durée du séjour".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)