L'interview politique, France info

"Il faut une femme" à la tête de la Fondation pour l'islam de France (L.Rossignol)

Invitée de France Info ce mercredi, Laurence Rossignol, ministre des Familles, est revenue sur la question de la réforme de l'islam de France. Selon elle, il faudrait une femme a la tête de la Fondation pour l'islam de France.

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

François Hollande veut relancer la Fondation pour l'Islam de France. Le président de la République a évoqué le nom de l'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement pour en prendre la présidence mais la ministre des Familles, Laurence Rossignol a indiqué ce mercredi sur France Info qu'il fallait plutôt "une femme " à la tête de la structure.

Selon Laurence Rossignol, "le bon profil c'est quelqu'un de culture musulmane, avec une connaissance de la subtilité humaine de l'islam, quelqu'un de laïc et que ce soit une femme ".

La ministre des Famille a expliqué qu'il y avait "un sujet entre l'islam et la femme " et qu'une femme à la tête de cette fondation pourrait "apporter la dimension d'égalité homme/femme, une dimension moderne et républicaine ".

La Fondation pour l'Islam de France devrait avoir un rôle de contrôle sur le financement de la construction des lieux de culte musulmans. Elle a été créée en 2005.

Prélèvement de l'impôt à la source : "Rien ne convient à la droite" 

La réforme du prélèvement de l'impôt à la source annoncée par le gouvernement a suscité beaucoup de critiques à droite. Pour Laurence Rossignol "rien ne convient à la droite " et que c'était une période où la droite était "systématiquement contre tout ce que fait le gouvernement ".

Selon la ministre des Familles, cette réforme "avait déjà été travaillée par des gouvernements antérieurs. Nos collègues du budget l'ont retravaillée ".

Concernant la critique émise par certains membres de Les Républicains sur la confidentialité de ce prélèvement de l'impôt à la source, Laurence Rossignol a expliqué sur France Info que "tous ces sujets ont été abordés, traités, et sécurisés par la réforme" et "la confidentialité sera respectée ". La ministre des Familles a, par ailleurs, indiqué que "sous les gouvernements de droite, cette réforme (de l'impôt) avait été envisagée ".

Des "consignes" données aux ministres avant les vacances

Alors que Laurence Rossignol participe à son dernier Conseil des ministres avant une pause de trois semaines, la ministre a indiqué que "des consignes" avaient été données aux membres du gouvernement. François Hollande leur a demandé de "ne pas trop s'éloigner de Paris, de pouvoir rentrer rapidement à la capitale et puis de suivre ce qui se passe dans nos propres secteurs et ailleurs ".

Laurence Rossignol a indiqué que "ce serait des vacances particulière car on ne décroche jamais totalement et on va être particulièrement vigilant sur ce qui va se passer" car "nous sommes toujours dans une période de menace terroriste élevée ".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)