L'interview politique, France info

Gilbert Collard : le FN était "seul contre tous"

Invité de France Info ce lundi matin, le député RBM-FN du Gard Gilbert Collard a expliqué l'échec du FN a conquérir une seule région par l'action d'une "coalition de propagande époustouflante".

00:00-00:00

audio
vidéo

Mis à jour le
publié le

(Gilbert Collard invité de France Info © RF/ Jean-François Achilli)

Avec 6,8 millions de voix, le Front national en a obtenu dimanche davantage qu'au premier tour de la présidentielle de 2002 mais il n'a remporté aucune région. Un échec que Gilbert Collard a expliqué, lundi matin sur France Info, par l'action d'une "coalition de propagande assez époustouflante " contre un FN "seul contre tous ". Et le meneur de cette coalition selon le député RBM-FN, c'est le Premier ministre Manuel Valls qui, dit-il, "nous compare à Daech, qui fait tomber Guernica sur le pont du Gard et la menace de guerre civile. Il ne manquait plus qu'Hiroshima. Je crois que ce scénario des 'Dents de la Mer' écrit par ce faux Spielberg qu'est monsieur Valls a marché".

Mais selon lui, "face à cette coalition, on s'installe comme la seule force d'opposition parce que les socialistes et les Républicains auront du mal à ne pas faire croire qu'ils couchent ensemble", "on est dans une progression".   Et Gilbert Collard de comparer les attaques contre le FN "aux propos que la gauche tenaient sur de Gaulle" et "les arguments de la droite contre le Parti socialiste. Il y a eu un moment où cela n'a plus marché". M ais ce qui a marché selon lui c'est la peur : "Quand on surfe sur les peurs ça peut marcher. C'est une vieille technique de la propagande fasciste..."

(Gilbert Collard invité de France Info © RF/ Jean-François Achilli)