L'interview éco, France info

Stephan Français (Thomson Computing) : "Cette année, avec nos PC, nous pèserons 10% du marché français"

L'interview éco recevait lundi Stephan Français, PDG de Thomson Computing. Son entreprise française d'informatique compte vendre ses ordinateurs... en Chine !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJean LeymarieRadio France

Mis à jour le
publié le

Stephan Français est le PDG de Thomson Computing.
Stephan Français est le PDG de Thomson Computing. (RADIO FRANCE)

Thomson Computing, entreprise française d'informatique, se lance à l'assaut du marché chinois, a annoncé son PDG Stéphan Français lundi 26 juin sur franceinfo. "Mon objectif c'est de prendre une place, faire comprendre au marché mondial qu'une marque française peut réussir là où normalement le marché est dédié aux Américains et aux Asiatiques", a commenté Stéphan Français.

L'entreprise, qui joue la carte du Made in France tout en fabriquant une partie de sa production en Chine, espère aussi être davantage aidée par le gouvernement. "On a besoin des aides gouvernementales pour aller très vite, très loin", a commenté le PDG de Thomson Computing.

franceinfo : Les ordinateurs Thomson avaient disparu. Vous les avez relancés il y a quatre ans. Combien d'ordinateurs avez-vous vendus l'an dernier ?

Stéphan Français : À peu près 90 000 pièces l'an dernier. Mais ce qui est extraordinaire est ce qui va arriver cette année. On pense faire 400 000 pièces, donc une très grosse progression sur les ordinateurs, les tablettes. Si on fait 400 000 pièces, on pèsera 10% du marché français. En quatre ans, on est passé de rien, à 10% du marché français, sur un marché qui fait 13% de régression : c'est une très belle performance.

Vous voulez vendre vos ordinateurs en Chine. C'est un marché énorme, mais ce n'est pas du tout la même histoire que la France...

On a un savoir-faire français, on est une très belle marque. Mon objectif est de prendre une place, faire comprendre au marché mondial qu'une marque française peut réussir là où normalement le marché est dédié aux Américains et aux Asiatiques. On a une conception complètement différente de ces grosses marques installées. On a une réaction de vitesse de mise sur le marché de la technologie, de disponibilité des produits, dans un schéma de trois mois alors que ces grandes marques c'est plutôt un an ou un an et demi avant de sortir des nouveautés. On s'est dit que la technologie avançait tellement vite qu'il fallait proposer des gammes tous les trois mois et prendre des commandes tous les trois mois. Pour ne pas avoir de trop gros volumes à écouler derrière, notamment.

Vous mettez beaucoup en avant le caractère français de votre marque, mais que reste-t-il de français ?

On a repris il y a quatre ans une vieille marque historique française, qui a 120 ans. On fait fabriquer en Chine pour avoir des prix très attractifs. On est un des rares à proposer des PC à 99 ou 149 euros. On est en train d'envahir le marché français, et maintenant européen. On veut s'attaquer à la Chine, on a aussi d'autres ambitions sur l'Afrique, on veut aller vite.

Mais quelle est la plus-value française ?

On choisit l'ensemble des composants de l'ensemble de nos machines. On fabrique nous-même le logiciel, avec un fort partenariat Microsoft et Intel qui nous appuie dans notre développement. C'est cela, avec le choix des moules, des produits, des design, qui fait l'esprit français. Aujourd'hui on a besoin d'un soutien européen, du gouvernement qui croit dans une industrie française avec une fabrication française et une fabrication chinoise, une technologie qui pourra s'exporter dans toute l'Europe. Il faut donner quelques avantages qui nous permettraient d'embaucher. Aujourd'hui les chiffres du chômage sont catastrophiques. On est prêts à embaucher. On a besoin des aides gouvernementales pour aller très vite, très loin.


Stephan Français (Thomson Computing) : "Cette... par franceinfo

Stephan Français est le PDG de Thomson Computing.
Stephan Français est le PDG de Thomson Computing. (RADIO FRANCE)