L'interview éco, France info

L'interview éco. Sébastien Jean (CEPII) : "Le programme économique de Trump est dément"

Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales) est l'invité de Jean Leymarie mercredi 9 novembre.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d\'études prospectives et d\'informations internationales)
Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales) (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales) estime que les marchés sont "dans l'expectative" après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

franceinfo : L'élection de Donald Trump est-elle vraiment un choc pour l'économie ?

Sébastien Jean : On ne sait pas quelle politique économique Donald Trump va appliquer en pratique. Etant donné son incohérence, son inconstance, on se demande s'il va vraiment appliquer son programme comme taxer à 45% les importations en provenance de Chine ou à 35% celles en provenance du Mexique, dont le coût pour l'économie américaine serait extrêmement élevé. Il peut aussi se laisser influencer par les milieux d'affaires américains et aller vers une politique plus consensuelle.

Jusqu'où Donald Trump peut-il aller avec la Chine ?

Il peut se laisser entrainer malgré lui dans une guerre commerciale s'il surestime son pouvoir de négociation. Les Chinois ont beaucoup a perdre de cette confrontation, mais ils veulent aussi affirmer leur pouvoir. Il faut de la bonne volonté de part et d'autre. Donald Trump a annoncé que dès son entrée en fonction, il engagerait une procédure contre la Chine pour manipulation de son taux de change. S'il fait cela, et que des droits de douane sont appliqués, les Chinois ne l'accepteront pas et ils se plaindront devant l'OMC ou appliqueront des droits de représailles commerciales.

Les Mexicains ont-ils des raisons d'être inquiets ?

On le comprend, parce qu'ils sont à la fois attaqués sur le volet migratoire et sur le volet commercial. Depuis l'entrée en vigueur de l'ALENA il y a plus de vingt ans, les relations commerciales entre les deux pays se sont beaucoup développées, avec des sites de production d'entreprises de part et d'autre de la frontière. Donald Trump peut décider de sortir de l'ALENA, ou pousser à une renégociation, mais pas sûr qu'il puisse obtenir des concessions significatives de ses partenaires. Il y aura d'ailleurs un lobbying forcené des milieux d'affaires américains.

Beaucoup d'Américains ont voté Trump pour mettre fin à la désindustrialisation, aux emplois délocalisés...

Il est peu probable qu'ils tirent beaucoup de bénéfices de l'élection de Donald Trump dans l'immédiat. Mais il est vrai aussi que la concurrence de la Chine a été coûteuse pour les Etats-Unis, plus encore que pour l'Europe.


Sébastien Jean (CEPII) : "Le programme... par franceinfo
franceinfo

Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d\'études prospectives et d\'informations internationales)
Sébastien Jean, directeur du CEPII (Centre d'études prospectives et d'informations internationales) (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)