L'interview J-1, France info

Luc Carvounas (PS) : "Nous soutenons tous les mouvements syndicaux qui s'opposent aux ordonnances"

Luc Carvounas, l'un des 29 rescapés du PS à l'Assemblée nationale, est l'invité de Yaël Goosz à J-1 de la mobilisation contre la réforme du Code du travail. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoYaël GooszRadio France

Mis à jour le
publié le

Luc Carvounas (député Nouvelle Gauche), invité de l\'interview J-1 lundi 11 septembre 2017.
Luc Carvounas (député Nouvelle Gauche), invité de l'interview J-1 lundi 11 septembre 2017. (FRANCEINFO)

À la veille de la manifestation contre la réforme du Code du travail par ordonnances, à l'appel de la CGT, FSU et Solidaires, le socialiste Luc Carvounas a indiqué, lundi 11 septembre sur franceinfo, que s'il ne descendra pas dans la rue, il est opposé à cette réforme.

"Nous sommes contre et nous allons encore le redire"

"Les choses sont très claires", assure le député du Val-de-Marne, rappelant que son groupe -le Groupe Nouvelle Gauche- a "voté à l'unanimité contre les ordonnances" réformant le Code du travail, le 13 juillet, à l'Assemblée nationale. "Nous sommes contre et nous allons encore le redire", lors du vote de la loi de ratification, précise-t-il. "Nous, le Parti socialiste, soutenons tous les mouvements syndicaux qui s'opposent aux ordonnances Macron-Pénicaud."

Luc Carvounas n'ira pas manifester car il estime être "d'abord et avant tout un parlementaire français" donc que son "combat est dans l'hémicycle". Il refuse d'y voir un malaise au sein du PS même s'il reconnaît qu'il "faut avoir un peu de modestie, un peu de pudeur, par rapport à tout ce qu'il s'est passé au moment de la loi El Khomri".

Luc Carvounas (député Nouvelle Gauche), invité de l\'interview J-1 lundi 11 septembre 2017.
Luc Carvounas (député Nouvelle Gauche), invité de l'interview J-1 lundi 11 septembre 2017. (FRANCEINFO)