L'autre info, France info

Arrêtez de fumer chez vous !

Un médecin du principal syndicat de médecins belges part en croisade contre la cigarette à domicile ! Il veut interdire de fumer chez soi pour protéger les enfants des dangers du tabagisme passif. La proposition fera-t-elle un tabac ? Pas sûr du tout. Comme il n'est pas davantage évident de contrôler l'usage du tabac dans le cadre privé du domicile qui reste, jusqu'ici, une sorte de "sanctuaire".

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L’autre info est en Belgique ce matin…

C’est à cause d’une tribune dans le journal belge Le Soir. Un syndicat de médecin veut interdire aux fumeurs de consommer du tabac chez eux…

On ne pourrait plus fumer chez soi ?

Le docteur Roland Lemye, vice-président de l’association belge des syndicats médicaux, le principal syndicat de médecins de Belgique, veut interdire aux fumeurs de consommer du tabac à la maison. Dans sa carte blanche publiée hier, le médecin veut protéger les enfants des effets nocifs du tabac et empêcher les fumeurs de fumer dans les pièces où les enfants vivent ; c’est-à-dire non seulement dans leur chambre, mais aussi dans toutes les pièces communes ainsi que dans la voiture dans laquelle l’enfant est transporté. Il parle du « droit des enfants de vivre dans un environnement sans tabac».

Mais comment contrôler ? C’est inapplicable !


On ne voit pas très bien comment appliquer concrètement cette interdiction puisque jusqu’à preuve du contraire une habitation est un lieu privé ! Je vous rassure, le docteur ne pense pas qu’il faut mettre les parents en prison ou leur appliquer une amende. Il veut les persuader de la nocivité du tabac pour les enfants. C’est là qu’il prend un exemple assez étonnant, la maltraitance : "Si vous donnez une fessée à un enfant chez vous, il n’y aura peut-être personne pour le vérifier. Mais s’il y a des signes extérieures qui le démontrent, on peut juger bon d’avoir une visite de l’organisation nationale de l’enfance " Les fumeurs apprécieront la comparaison entre le fait de fumer et celui de battre ses enfants… Reste à savoir quel espace il resterait au fumeur. Pour le docteur c’est clair : « Il n’a qu’à aller fumer dehors ».  En tous cas une étude publiée dans le British Medical Journal en 2014 expliquait que partager le domicile d'un fumeur était plus nocif pour nos poumons que de vivre dans une ville très polluée comme Pékin ou New York, New York ou certains syndics interdisent déjà de fumer dans les appartements qu’ils louent… En attendant, je prescrits un peu de Cioran à nos auditeur, ça vient des Syllogismes de l'amertume :  "Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles." Je n’ai jamais fumé. Je n’ai jamais lu les évangiles. Ça doit être pour ça que, parfois, j’ai un peu de mal…"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)