Jeux vidéo, France info

Les jeux vidéo sont à l'honneur à la Philharmonie de Paris

Le 17 et 18 juin 2017, la musique des jeux vidéo est à l'honneur à la Philharmonie de Paris. Programmation plutôt étonnante sur laquelle le directeur des concerts, Emmanuel Hondé, s'exprime. 

Salle Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris
Salle Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris (JACQUES DEMARTHON / AFP)
avatar
Gilbert ChevalierRadio France

Mis à jour le
publié le

Le 17 et 18 juin 2017, la musique de jeux vidéo est à l'honneur à la Philharmonie de Paris. La programmation, plutôt étonnante, se terminera dimanche soir avec le London Symphony Orchestra qui jouera la musique du maître japonais, Nobuo Uematsu. 

Une musisque évolutive

Le directeur des concerts de la Philharmonie de Paris, Emmanuel Hondré, s'exprime sur la richesse de cette musique : "On associe souvent le jeux vidéo à l'éléctronique et donc à des sons assez basics, artificiels (...) un peu acides. Des sons (...) tournés vers une dimension imaginaire." Cependant, comme le précise le directeur de la Philharmonie, "la musique a évolué vers l'idée de boucle assez minimaliste, parce que si elle était trop riche, vous vous fatigueriez." On parle alors de "phase intermédiaire." Puis, l'évolution de la musique des jeux vidéo a continué de progresser, se rapprochant de l'univers des "films" avec des sonorités beaucoup plus "fastueuses, proche de l'univers des légendes ou de la science-fiction.

Des clichés à surmonter

Malgré de nombreux clichés, comme l'admet Emmanuel Hondé, les musiciens de l'orchestre symphonique peuvent parfaitement s'épanouir avec un tel  programme musical. "Il suffit que ce soit intéressant à jouer. Le fait de les orchestrer va donner un sens aux musiciens  (...) ça va leur donner de l'intérêt."

Le reportage de Gilbert Chevalier

00:00-00:00

audio
vidéo