Jardin, France info

Mille et une variétés de pommes

Comme chaque samedi, Claude Bureaux, le maître jardinier de France Info, répond aux questions des auditeurs. Cette semaine, les variétés de pommes anciennes et le traitement bio des digitales attaquées par des limaces.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© Fotolia)

 Léandre, à Arracourt en Meurthe-et-Moselle, possède dans son verger un vieux pommier que son père nommait "Pomme-Banane". Il aimerait planter un jeune sujet de cette variété ancienne, mais il n’en trouve pas en jardinerie. A quelle distance du vieil arbre peut-il planter un jeune pommier ?

Léandre, il faut savoir que selon les régions et les pépiniéristes, il existe de nombreuses variétés de pommes dites pommes-bananes. La plus connue et la plus appréciée des amateurs pour son parfum et son excellente conservation est certainement la Winter Banana, ou Pomme Banane d’hiver. Mais chaque région fruitière possède une ou plusieurs variétés locales connues sous le nom de banane.

L'association nationale des croqueurs de pommes  

En Alsace, en Lorraine, votre région, mais aussi en Aquitaine, en Wallonie, dans le Berry ou le Morvan, différentes variétés ont été recensées par l’Association nationale des croqueurs de pommes sous le nom de pommes bananes. Ces variétés sont connues par ailleurs sous les noms de Calville rouge d’automne, La Pais, Rouge d’Automne, Nonetti… Mais le nom de Banane semble l’emporter dans les vergers amateurs et les jardins familiaux. Les arboriculteurs fruitiers allemands cultivent aussi quelques variétés désignées sous le nom de Bananen Apfel.

Pour la plantation à l’automne, je vous conseille de creuser un trou adapté au chevelu racinaire et de prévoir un bon drainage. Il faudra planter le jeune pommier relativement éloigné de l’ancien, de façon à ce que les branches et les racines ne puissent se rejoindre afin de prévenir la transmission d’éventuelles maladies. 

(© Fotolia)

Jean-Pierre, à Quimperlé, dans le Finistère, est ravi de voir les digitales se ressemer toutes seules dans son jardin. Mais cette année, les feuilles de ses digitales sont dévorées et mises en dentelle. Il demande des conseils pour traiter.

Un répulsif bio pour éloigner les limaces

Jean-Pierre, je pense que les feuilles de vos digitales sont mangées par les limaces très envahissantes en ce printemps qui a été pluvieux. A peine visibles, elles se logent sous les feuilles ou sont légèrement enterrées et sortent par forte humidité. Mais un petit coléoptère de la famille des Charançons, que les jardiniers nomment othyorinque, se régale aussi du limbe des feuilles de digitales, sa larve grignote même les racines. Mais une lutte biologique contre ses deux ravageurs est possible : un hellicide bio peut combattre les limaces et des "Nématodes HB" répandues sur le sol humide détruisent les larves. On peut facilement se procurer ces produits en jardinerie.

Des arrosages réguliers au pied des digitales d’une macération de rhubarbe ou d’extrait fermenté de sureau noir peuvent également avoir une action répulsive sur les limaces, les escargots et les larves d’insectes volants.

(© Fotolia)