Jardin, France info

L'oignon : au menu depuis l'Antiquité

L'oignon, paré de vertus gustatives et médicinales, est au menu depuis les pharaons égyptiens et il a conquis l'Amérique dans les soutes du bateau de Christophe Colomb. Pour récolter des oignons biens dodus en juillet prochain, c'est maintenant qu'il faut les planter. Les conseils de Claude Bureaux, le maître-jardinier de France Info.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Peinture sur papyrus © Fotolia /rysp)

 L’oignon est l’une des plantes alimentaires la plus anciennement cultivée, dont l’emploi remonte à plusieurs milliers d’années avant notre ère. C’est la plante la plus fréquemment représentée dans les peintures des tombeaux égyptiens ! Et chez les Romains, l’oignon passait pour accroître la force et le courage des soldats.

Au Moyen-Âge, en France, il était consommé pour ses qualités potagères et condimentaires, mais il entrait également dans la pharmacopée traditionnelle des jardins d’abbaye, pour ses vertus apéritives, diurétiques et contre la fatigue.

Riche en vitamine C, il accompagnait les expéditions des grands navigateurs, afin de lutter contre le scorbut. C’est ainsi qu’il conquit l’Amérique, avec l’équipage de Christophe Colomb !

C’est sous sa forme de bulbilles, nommées grelots, que de nombreux jardiniers cultivent l’oignon.

Il faut choisir une parcelle du jardin bien drainée et ensoleillée. Décompactez et ameublissez le sol. Éliminez les adventices, affinez bien la terre à la griffe. Tracez des sillons profonds et disposez les bulbilles tous les 5 à 7 centimètres environ. Refermez les sillons, sans tasser.

Attention,  les oignons craignent les terres lourdes qui retiennent l’humidité, ainsi que le fumier et le compost familial qui favorisent la maladie dite de "la graisse". Pour une abondante récolte de gros bulbes début juillet, les bulbilles doivent être plantées dès maintenant, en dehors des périodes de gel ou de neige. Ces bulbilles de semence ne craignent pas le gel et l’oignon se développera dès que la température sera supérieure à cinq degrés.

En ce début d’année, on trouve facilement en jardinerie ou sur les marchés des petits bulbes d’oignon prêts à repiquer. Ce sont des oignons jaunes -dits de Mulhouse- ou des oignons rouges du type "Brunswick" et parfois de l’oignon rouge pâle de Niort. Toutes ces variétés à saveur douce et à chair tendre peuvent se consommer crues en été.

 

Ami(e)s potagistes, vous pouvez aujourd’hui vous procurer chez votre libraire Le grand guide des plantes potagères , paru aux éditions Delachaux et Niestlé.

Ce guide très complet offre une approche encyclopédique du potager. Valérie Garnaud et Odile Koenig vous proposent un ouvrage de référence, avec une maquette dynamique originale, qui vous permettra de repérer d’emblée les bonnes méthodes de culture.

(Peinture sur papyrus © Fotolia /rysp)