Jardin, France info

Jardin. Si les fourmis ne sont pas vos amies...

Le maître jardinier de France Info nous explique le comportement des fourmis et nous donne des recettes naturelles pour les éloigner de nos fruits et légumes. 

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
franceinfoClaude BureauxRadio France

Mis à jour le
publié le

Fourmis au travail
Fourmis au travail (GETTY IMAGES)

La fourmi annonce parfois le puceron

Nombre d'entre nous trouvent désagréable, en été, la présence invasive des fourmis. Cet insecte n'est pas considéré par les jardiniers comme nuisible pour le jardin. Cependant, la présence de fourmis peut nous alerter sur l'éventuelle présence de pucerons qui, eux, se nourrissent de la sève des végétaux et sont des prédateurs de nos légumes et de nos fleurs. En effet, les fourmis sont friandes du miellat sucré élaboré par les pucerons. Afin de se régaler, elles protègent les colonies de pucerons de leurs prédateurs naturels, coccinelles, chrysopes et syrphes.

Il existe dans le commerce de nombreux insecticides ménagers contre les insectes rampants. Ces produits biocides peuvent être dangereux pour l'environnement et leur efficacité n'est pas toujours démontrée. Il faut savoir que les fourmis communiquent entre elles, grâce au phéromones qu'elles libèrent. Elles sont très sensibles aux odeurs qui couvrent celles de leurs phéromones et perturbent ainsi leurs activités.

Jus de citron, d'oignon ou de pomme de terre

La dispersion sur les lieux de passage qu'elles empruntent ou près des nids d'extraits fermentés, d'infusions ou de broyats de plantes parfumées, telles que la tanaisie, le basilic, la menthe, le thym, le laurier ou les feuilles de tomates, peuvent les troubler, les égarer et les éloigner. Vous pouvez également répandre sur leur cheminement du jus de citron, du vinaigre blanc, de l'eau de javel diluée ainsi que le jus de cuisson d'oignons ou de pommes de terre. Cependant, il faudra renouveler cette pulvérisation après de fortes pluies.

En règle générale, les fourmis n'apprécient pas l'eau. Certains jardiniers noient les fourmilières lorsqu'ils les ont repérées. Dans la maison, c'est une autre histoire ! L'utilisation d'aérosol d'insecticide doit être envisagée, les soi-disant répulsifs, genre peau de citron ou potée de basilic sont inefficaces en intérieur, saturé d'odeurs de cuisine et de parfums divers

Fourmis au travail
Fourmis au travail (GETTY IMAGES)