Infos médias : le week-end, France info

Pourquoi tant de faits divers dans les JT de 20h ?

Le nombre de faits divers dans les journaux de 20h a augmenté de façon exponentielle en 10 ans. Pourquoi ? Comment ? Quelles questions se pose une rédaction avant de faire un sujet sur un faits divers ? Le directeur adjoint de l'information de TF1, Nicolas Charbonneau répond à ces questions.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

+73% : l'augmentation en 10 ans du
nombre de sujets sur les faits divers dans les journaux de 20h. Chiffre dévoilé
par le baromètre de l'INA, l'Institut national de l'audiovisuel. 2062 sujets
l'an dernier alors qu'il y a 10 ans, les journaux de 20h leurs consacraient
1191 reportages. Actuellement, on en est à plus de 5 sujets par journal en
moyenne
.

En majorité, des sujets sur les
actes de violence contre les personnes (les agressions, les meurtres, les
enlèvements, les viols...). En part moindre, des reportages sur les accidents
(naufrages, incendies, noyades...), les actes de banditisme et les violences
anti-sociales.

L'an dernier, c'est la tuerie de
Chevaline
qui a été le fait divers le plus exploité à la télé avec 130 sujets
dans les journaux étudiés.

Alors évidemment, toutes les chaînes ne donnent pas la
même importance aux faits divers
. Il n'y en a par exemple pratiquement pas sur
Arte. 38 sujets seulement en un an, alors qu'ils sont surreprésentés sur M6 :
517 sujets, 10% du journal. Sur les chaînes du service public, moins de sujets
faits divers mais quand même une forte proportion. 7,6% du journal pour France
3, 5,5% pour France 2. Enfin, TF1 est au milieu avec 6,2% du journal.

(©)