Question d'éducation, France info

Pourquoi les Français sont-ils mauvais en science ?

La France est souvent désignée dans les classements internationaux comme étant parmi les mauvais élèves en science. Brut a interrogé Christophe Galfard, un physicien, pour en apprendre plus.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les Français seraient-ils mauvais dans les matières scientifiques ? C’est ce que suggère le dernier classement PISA (program for International Student Assessment) de 2016. Ce classement évalue les connaissances des élèves de 15 ans dans les pays de l’OCDE.

Christophe Galfard est physicien, il cherche à vulgariser les sciences en France et explique les résultats du classement à Brut. "Si on regarde l’ensemble des mathématiciens au monde, on est l’une des meilleures nations au monde. Maintenant si on parle de la population générale là, c’est un petit peu plus délicat", déclare-t-il.

Il déplore que certains grands médias ne donnent pas d’écho à l’actualité scientifique. Le physicien laisse entendre que les patrons qui détiennent ces médias n’ont pas de culture scientifique ou très peu. Ainsi, ces derniers ne voient pas en quoi le reste de la population s'intéresserait à ces thématiques.  

Pourquoi un si grand désintérêt ?

D’après Christophe Galfard : "pendant longtemps, les mathématiques et la physique étaient restreints à la classe. C’est-à-dire qu’on sortait de la classe d’école, le monde n’était plus mathématique, n’était plus scientifique, il devenait de l’histoire, de la culture etc...".

Pour lui, les élèves français n’ont donc pas eu la chance de ressentir la joie et la beauté qu’un scientifique peut éprouver grâce à une compréhension mathématique ou physique du monde.

Alors, pour lutter contre ce désintérêt, le physicien suggère quelques pistes : assister à des conférences ou bien lire des livres de vulgarisation scientifique. Christophe Galfard reste optimiste, notamment grâce à l’essor des réseaux sociaux, des chaînes Youtube ou des blogs qui cherchent, au quotidien, à rendre la science accessible au plus grand nombre.

La France est souvent désignée dans les classements mondiaux comme étant parmi les mauvais élèves en science. Brut a interrogé Christophe Galfard, un physicien, pour en apprendre plus.
La France est souvent désignée dans les classements mondiaux comme étant parmi les mauvais élèves en science. Brut a interrogé Christophe Galfard, un physicien, pour en apprendre plus. (Brut)