Info sciences, France info

Le futur prend vie

Et si demain nous laissions le soin de produire nos vêtements, notre mobilier ou encore nos maisons à des organismes vivants comme des plantes, des champignons ou des bactéries. Tel est l'étonnant futur imaginé dans l'exposition "En vie, aux frontières du design".

avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

L'exposition En vie, aux frontières du design présente le travail de designers, de stylistes,
d'architectes ou encore d'artistes qui,  inspirés par les dernières
avancées scientifiques réfléchissent à une nouvelle façon de fabriquer les
objets qui nous entourent. Chacun à leur façon utilise le vivant.

Certains designers travaillent avec des abeilles, des
champignons, des bactéries, des algues ou des plantes pour développer  de
nouvelles techniques pour fabriquer des produits de consommation. D'autres,
surnommés "les Bio-Hackers" veulent reprogrammer le génome d'êtres
vivants pour qu'ils s'adaptent à nos besoins et nos désirs. Ils s'appuient sur
les recherches menées dans un nouveau domaine de la science : la biologie
synthétique. Une approche qui soulève de sérieuses questions éthiques.

"Le temps est venu de s'arrêter et de réfléchir sur le
sens de notre avenir. Pourquoi ? Tous simplement parce que nous venons de
franchir une étape extraordinaire dans l'histoire de la planète Terre : nous,
les humains, sommes désormais capables de programmer la vie. Dans un
laboratoire. En temps réel
." Carole Collet commissaire de l'exposition. Chercheur et
designer  à l'école Central Saint Martins à Londres.

En vie, aux frontières du design, jusqu'au 1er septembre à l'espace fondation EDF à Paris.

(©)