Info médias, France info

Info Médias. Retour sur l'émission "15 minutes pour convaincre" sur France 2

L'émission politique jeudi sur France 2 et France Inter a pris une tournure particulière et dramatique. Les 11 candidats étaient en plateau quand au moment de l'attentat sur les Champs-Elysées. Céline Asselot revient sur une fin de campagne présidentielle très spéciale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoCéline AsselotRadio France

Mis à jour le
publié le

Plateau de \"15 minutes pour convaincre\" sur  France 2, le 21 avril 2017.
Plateau de "15 minutes pour convaincre" sur  France 2, le 21 avril 2017. (MAXPPP)

Les grands oraux des candidats à la présidentielle, jeudi 20 avril, ont rassemblé 4,6 millions de téléspectateur. C'est un score correct pour cette émission politique qui avait été si difficile à organiser, mais c’est loin d'être un record. C'est nettement moins que les précédentes grandes soirées politiques. Le nombre de téléspectateurs était de 6,3 millions pour le précédent débat à 11 sur BFMTV et Cnews. 10 millions même pour le premier débat sur TF1, le débat à cinq qui restera donc comme le grand rendez-vous médiatique de cette campagne, en tout cas d'ici le premier tour.

Ce score relativement décevant de France 2 s'explique sans doute en partie par l'actualité jeudi 20 avril. Les chaînes d'informations sont passées en édition spéciale pour suivre l'attaque menée sur les Champs-Elysées, ce qui a sans doute détourné une partie des téléspectateurs de ces entretiens.

À partir de ce soir minuit, plus question d'entendre les candidats

Aujourd'hui c'est la dernière journée de campagne officielle où l'on peut donner la parole aux candidats, communiquer des sondages, faire des analyses, etc. À partir de minuit c'est terminé. On va entrer dans ce qu'on appelle la période de réserve, période de silence électoral. Plus de meetings, plus de tracts et plus de politique dans les médias. Le CSA a envoyé jeudi un communiqué pour rappeler ces règles très strictes : aucune intervention d'un candidat ou de ses soutiens, aucun commentaire ou intervention "De nature à avoir une incidence sur l’issue du scrutin" n'est autorisée à la radio et à la télévision et ce jusqu'à dimanche 20 heures très précisément, après la fermeture de tous les bureaux de vote.

Les médias doivent faire particulièrement attention au respect du temps de parole vendredi.

Vendredi soir on clôture les comptes. Chaque média devra rendre son bilan au CSA, prouver qu'il a bien donné exactement le même temps de parole à chaque candidat dans cette période d'égalité parfaite qui s'achève donc ce soir. C'est toujours un défi pour les chaînes et pour les radios  mais ce sera particulièrement difficile cette fois en raison de l'actualité qui bouscule le déroulé normal de la campagne. Des meetings annulés, des candidats qui décident de faire des déclarations, Marine Le Pen ce matin, Emmanuel Macron ce midi... c'est une journée un peu compliquée pour les médias.

Plateau de \"15 minutes pour convaincre\" sur  France 2, le 21 avril 2017.
Plateau de "15 minutes pour convaincre" sur  France 2, le 21 avril 2017. (MAXPPP)