Info médias, France info

Info médias. Henri Sannier : "Si on m’avait dit tu peux continuer la télé, je continue"

Henri Sannier prend sa retraite après les journaux de la deuxième chaîne et Tout le Sport sur France 3. Il est l'invité d'Info médias.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Henri Sannier
Henri Sannier (MARTIN BUREAU / AFP)

Après 44 ans de journalisme, Henri Sannier a présenté jeudi soir sa dernière émission à la télévision. Il présentait depuis 19 ans, Tout le sport sur France 3. Il a mis un terme à sa carrière le jour de ses 70 ans : "Si on m’avait dit, tu peux continuer, je continuait, mais il y a une loi qui dit qu’à 70 ans, il faut s’arrêter. Donc je me plie à cette loi et j’arrête volontiers", avoue-t-il.

Henri Sannier a débuté à l'ORTF en 1973 et a été notamment reporter, rédacteur en chef, présentateur du 13 heures et du 20 heures d'Antenne 2 entre 1988 et 1994. "Je croyais que j’allais être triste mais j’ai tellement donné, j’ai tout fait en télévision et en radio... sauf Télématin. La boucle est bouclée."

On sort lessivé du journal de 20 heures. Je ne sais pas comment Pujadas a fait pour rester plus de dix ans

Henri Sannier

franceinfo

Henri Sannier a présenté le 13 heures et le 20 heures d'Antenne 2 (devenue France 2), introduisant un ton et une attitude (il démarrait son journal debout). "J'ai vécu des moments forts... J'ai fait mon premier 20 heures le jour de mes 40 ans, se souvient-il. J'avais comme invité Alain Delon."

En mars 1988, Henri Sannier a eu un autre invité exceptionnel, le président François Mitterrand, qui lui a livré à cette occasion une belle exclusivité : l’annonce de sa candidature à un second mandat, d'un "oui" resté dans les mémoires. "Généralement un président qui se déplace, c’est qu’il n’est plus tout à fait président. Il est président mais veut parler d’autre chose. Normalement, un président, on l'interviewe à domicile. François Mitterrand est arrivé extrêmement tendu... Je lui demande s’il veut se représenter, il me fait un petit oui mais fait non de la tête. Je m’en souviendrais toute ma vie"

Henri Sannier
Henri Sannier (MARTIN BUREAU / AFP)