Info médias, France info

Expertes.eu, un site pour renforcer la présence des femmes dans les médias

80% des experts vus et entendus dans les médias sont des hommes. Lancé ce lundi en partenariat avec France Télévisions et Radio France, le site expertes.eu recense un millier d'expertes françaises. L'annuaire vise à donner plus de visibilité aux femmes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Céline AsselotRadio France

Mis à jour le
publié le

("Pour faire progresser la société, il faut s'attaquer à la manière dont on la montre dans les médias" estime Caroline De Haas © MaxPPP)

Elles sont chercheuses, chefs d'entreprise, présidentes d'associations... Le site expertes.eu recense un millier de femmes expertes dans leur domaine de l'économie à la science en passant par le sport. Ces femmes, on pourrait les entendre davantage dans les colloques, sur les plateaux de télévision, dans les émissions de radio... Depuis quelques années, un guide papier était édité, en partenariat avec le magazine Elle. Ce site expertes.eu prend la relève en version numérique. L'idée est la même : inciter les journalistes, les programmateurs d'émisisons à faire davantage appel à l'expertise des femmes en France.

Des femmes essentiellement témoins, cantonnées à la santé et à l'éducation

Aujourd’hui, les femmes représentent à peine 20% des experts interrogés dans les médias. "Il y a un sacré décalage entre notre société et l’image renvoyée par les médias " explique Caroline de Haas, créatrice de ce site, il y a aussi un décalage sur la manière dont on fait parler les hommes et les femmes ". Les femmes sont souvent interrogées en tant que témoins, ou cantonnées à des disciplines considérées comme féminines, comme la santé ou l’éducation.

Quelles sont les raisons d’un tel décalage ? Selon Caroline de Haas, "les journalistes sont dans l’urgence, et ils appellent les gens qu’il ont l’habitude d’inviter. Et puis, il y a l’autocensure. Souvent, quand les journalistes les appellent, les expertes répondent qu’elles ne sont pas les mieux placées pour répondre… Elles manquent de confiance. Nous, on va donc leur proposer des formations pour contourner ce problème ".

Une loi non contraignante

Depuis plusieurs années, le CSA bataille pour améliorer la visibilité des femmes. A sa demande, une loi oblige désormais les chaînes et les radios à comptabiliser chaque année la présence des femmes à l'antenne, histoire de surveiller l'évolution des choses et d'inciter les médias à réfléchir systématiquement en terme de parité. "Si ça ne marche pas, il faudra réfléchir à un système plus coercitif " affirme Caroline de Haas, qui y voit une vraie question de société. "Comment on peut espérer faire progresser l’égalité dans la société si on ne s’attaque pas à la manière dont on montre la société dans les médias ? "

("Pour faire progresser la société, il faut s'attaquer à la manière dont on la montre dans les médias" estime Caroline De Haas © MaxPPP)