Info culture, France info

Le quatuor amer d’Anna Enquist

Depuis quinze ans Actes Sud publie régulièrement les livres d'Anna Enquist, l'écrivain hollandaise publie son 9ème roman, "Quatuor", il y est question de musique comme dans toute son œuvre, mais la tonalité est plus politique, le lecteur est témoin de la fin de l'Etat providence aux Pays-Bas.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Anna Enquist © Maxppp)

Anna Enquist est musicienne, psychothérapeute de formation et sa littérature est intime, sans fioriture, très marquée par sa tragédie personnelle, la perte d'un enfant, thème qui revient encore dans "Quatuor". Ce quatuor est composé de quatre musiciens amateurs, pour qui jouer ensemble c'est échapper un instant à ce monde dans lequel ils ne se reconnaissent plus: la salle de concerts que dirigeait Hugo vient de fermer, pas rentable, Caroline est une médecin tétanisée par l'erreur médicale et la paupérisation du secteur de la santé. S'ajoute un cinquième personnage, violoncelliste de talent à la retraite, vieux monsieur paranoïaque, dépassé, malmené par l'époque, Anna Enquist raconte une Hollande dure, corrompue, bien loin de son image de pays bienveillant.

La musique comme résistance

Ces personnages fragiles, usés, ont en eux l'énergie que leur donne la beauté de la musique. Mais ce n'est pas si binaire, Anna Enquist ironise aussi sur leur naïveté, leurs égoïsmes, ce Quatuor ne joue pas toujours juste. Et le récit se télescope avec un fait divers, les quatre amis croisent la route d'un criminel, le quatuor n'est plus une bulle paisible, le roman s'achève par une scène violente et loufoque.

"Quatuor" d'Anna Enquist chez Actes Sud

(Anna Enquist © Maxppp)