Info culture, France info

Henri Cartier-Bresson à l'honneur en Centre Pompidou

Dix ans après la mort d'Henri Cartier-Bresson, disparu à l'âge de 95 ans, le Centre Pompidou  à Paris offre une rétrospective unique dans sa manière d'appréhender l'oeuvre de Cartier-Bresson. Pour la première fois une exposition retrace de façon chronologique les grandes étapes de sa longue carrière.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Pour mieux comprendre ces 70 ans de carrière entre les années 20 et les années 90, et la complexité de son travail, la Fondation Cartier-Bresson a mis à disposition 350 clichés et 500 oeuvres. Il s'agissait pour le commissaire d'exposition Clément Chéroux d'aller au-delà de " l'instant décisif ", une expression inventée par le photographe lui-même et qui sert très souvent à définir son oeuvre.

Le virage important dans sa carrière, celui qui le mènera au photojournalisme puis à la création de l'agence Magnum avec Robert Capa et consorts, c'est la rencontre avec le communisme. A travers la photographie Cartier-Bresson veut comprendre le monde qui l'entoure. Or, si le surréalisme lui offre de nouvelles perspectives, le communisme et les idéaux d'extrême gauche, qu'il côtoie lors de ses voyages au Mexique et aux Etats-Unis dans les années 30, vont se révéler décisifs dans un contexte assez particulier.

Pendant 30 ans, Henri Cartier-Bresson va sillonner le globe, témoigner en images des plus grands événements du XXe siècle, de l'Inde de Gandhi à la Chine de Mao en passant par l'Union Soviétique de l'après Staline.

Henri Cartier-Bresson , la rétrospective au Centre Pompidou à Paris, tous les jours de 11h à 23h, jusqu'au 9 juin 2014.

France Info sera en direct de l'exposition vendredi 14 février. De 13h à 14 heures et de 17h à 20 heures, Bernard Thomasson fera ses émissions du Hall du Centre Pompidou pour faire découvrir cette rétrospective. Il sera entouré d'invités du monde culturel et des instigateurs de cette exposition.

(©)