Ici comme ailleurs, France info

Intermittent du spectacle: un statut envié en Europe

Le durcissement du mouvement des intermittents du spectacle fait craindre une nouvelle fois une annulation des festivals de l’été. Ce régime spécifique d’indemnisation est-il une exception française ? Comment nos voisins européens protègent-ils leurs artistes ? On en parle dans « Ici comme ailleurs ».

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Lucie MontchoviRadio France

Mis à jour le
publié le

(© Maxppp)

Avec la Belgique, la France est le seul pays en Europe à avoir mis en place un régime spécial pour les intermittents du spectacle. Dans la plupart des autres états européens, presque rien n’est prévu pour les artistes.
C’est le cas par exemple du Royaume-Uni. Outre-Manche, il n’existe pas de protection spécifique pour ses métiers. Outre-Manche, "il n’existe pas de protection spécifique" pour ses métiers selon Mathieu Grégoire, chercheur au Centre d’études de l’Emploi.
Pour vos voisins allemands, l'approche est différente. Outre-Rhin, le modèle allemand fonctionne sur un principe simple: soit les artistes sont salariés et bénéficient d’un régime social soit ils sont indépendants et ne perçoivent pas d’allocation chômage.
Quant à l'Italie et l'Espagne, les artistes, ouvriers, techniciens du spectacle et de l’audiovisuel ne sont pas indemnisés entre deux contrats pour compenser les périodes d’inactivité.

(© Maxppp)