Histoires d'Info, France info

Les rythmes scolaires en France (1963-2014)

A l'heure où la tension est à son comble entre enseignants et parents d'élèves à propos de la toute nouvelle réforme des rythmes scolaires entrant en application ce mardi, tension alimentée par certains responsables politiques vent debout contre cette réforme, revenons cinquante ans en arrière. Dans les années 1960, lors des premières réflexions à ce sujet, le débat semble moins passionné.

00:00-00:00

audio
vidéo
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© Maxppp cour de récréation dans une école de Nancy)

Mise en chantier par Vincent Peillon, poursuivie par Benoît Hamon et maintenant Najat Vallaud-Belkacem, la réforme des rythmes scolaires a fait couler beaucoup d'encre et mis dans la rue pendant de longs une partie du corps enseignant. On pourrait alors penser que toute réforme des rythmes scolaires se heurterait à la résistance des parents et des enseignants. Pourtant, en 1963, l'hypothèse de libérer le samedi travaillé en échange du jeudi semble faire l'unanimité.

Cela pourrait s'expliquer par le contexte des Trente Glorieuses. En effet, avec la hausse du niveau de revenu et la démocratisation de certains loisirs inaccessibles jusqu'à lors, nombreux sont les parents à vouloir profiter de leurs enfants le samedi et le dimanche.

Toutefois, malgré sa popularité, cette réforme ne voit pas le jour, le jeudi étant le jour du catéchisme pour beaucoup d'enfants et l'Eglise ayant à l'époque les leviers pour s'opposer à sa disparition.

Ainsi, il faut attendre la fin des années 1960 pour que la grande réforme des rythmes scolaires voit le jour. Cela se fait en deux temps : en 1969, tout d'abord, on libère le samedi après midi et en 1972, pour rééquilibrer la semaine, on déplace au mercredi le jour de congé. L'Eglise, les familles et les enseignants sont satisfaits. Alors pourquoi tant de difficultés pour la réforme actuelle ?

Pour le comprendre, il faut d'abord se rappeler qu'elle est née il y a trente ans sous l'impulsion de Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l'Education nationale. Cette réforme place l'enfant et ses intérêts au centre du système et c'est sûrement cela qui pose hier comme aujourd'hui, ces derniers entrants en contradiction avec d'autres intérêts, ceux des parents, mais aussi ceux des enseignants et de l'industrie du tourisme.

Pour aller plus loin :

L'aménagement des rythmes scolaires : outils pratiques et retours d'expérience , Nathalie Blot, Territorial, 2014

4 jours et demi : comprendre la réforme des nouveaux rythmes scolaires , Frank Beauillustrations Ray Clid, Fyp éditions 2013

L'action culturelle dans les rythmes scolaires , François Lajuzan, Territorial, 2014

Les rythmes scolaires : ce qu'il faut savoir , Claire Leconte-Lambert, ESF éditeur, 2014  Rentrée 2014 : une nouvelle organisation du temps scolaire Dossier sur le Portail du gouvernementhttp://www.gouvernement.fr/gouvernement/rentree-2014-une-nouvelle-organisation-du-temps-scolaire Rythmes scolaires : "nous n'appliquerons pas la réforme à la rentrée 2014" Sur le site Vousnousils.fr, e-mag d'information sur l'éducationhttp://www.vousnousils.fr/2014/07/21/rythmes-scolaires-nous-nappliquerons-pas-la-reforme-a-la-rentree-2014-554245

(© Maxppp cour de récréation dans une école de Nancy)