France Info numérique, France info

Un jeune autiste refusé à l'entrée de son collège: la scène filmée fait polémique

La vidéo vue plus de 130.000 fois sur Youtube, les 17 caméras de vidéosurveillance d'une école maternelle de Seine-Maritime, la nouvelle campagne d'associations contre le racisme soutenue par Google et l'histoire étonnante d'un Australien qui se met à parler le chinois après être sorti du coma.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Timothée, adolescent autiste de 15 ans, devant les grilles de son collège à Lyon © Capture d'écran de la vidéo Youtube)

Figurant dans le top 20 des vidéos les plus populaires sur Youtube, la vidéo d'un collégien autiste de 15 ans refoulé le jour de la rentrée devant son établissement a été filmée avec le téléphone portable de sa mère.

Soucieuse d'avoir une preuve en cas d'une éventuelle procédure judiciaire, elle refuse d'inscrire Timothée dans un établissement spécialisé, une solution préconisée à deux reprises par la Maison départementale des personnes handicapées. Fin août, elle dépose un recours pour continuer à scolariser son fils dans le même établissement lyonnais où Timothée vient d'effectuer sa 5ème. "En guerre psychologique avec l'Education nationale" , Marina Zholud estime qu'"elle ne peut pas attendre la décision du recours" . "Un enfant, ça n'attend pas. On ne peut pas le mettre dans le frigo. Il veut aller dans son collège, il veut être comme les autres".

Contacté par France Info, Jean-Marie Krosnicki, directeur académique adjoint dans le Rhône, a rencontré la famille de Timothée, deux jours après la rentrée. Il dénie toute discrimination. "Ce qui est en cause dans cette situation, ce n'est pas que l'enfant soit porteur d'un handicap, c'est l'écart qui existe entre les possibilités d'apprentissage et le niveau scolaire qui est envisagé" , explique-t-il. L'académie de Lyon recommande l'inscription de l'enfant dans une unité spécialisée d'un établissement ordinaire avant la décision du Tribunal de contentieux de l'incapacité qui examinera le recours de la mère.

17 caméras de vidéosurveillance dans une maternelle

A Neufchâtel-en-Bray, la mairie divers droite a installé 17 caméras de vidéosurveillance dans une école maternelle récemment rénovée afin de prévenir des dégradations et des intrusions, explique le site d'actualités locales 76actu. Critiquée par l'opposition, la mairie, qui attend l'accord définitif de la CNIL, assure que les caméras ne fonctionneront pas durant les classes mais en soirée et les week-ends.

Je ne suis pas un fanatique des caméras, je souhaite préserver le bien public. C'est aussi une façon de démontrer aux assurances frileuses que nous nous protégeons" , explique le maire de Neufchâtel-en-Bray Xavier Lefrançois interrogé par France Bleu Haute-Normandie.

Un cri sponsorisé par Google

"Pousse ton cri", la nouvelle campagne en ligne de la Licra, SOS Racisme, le MRAP et l'UEJF (Union des Etudiants Juifs de France), encourage à signaler les contenus racistes repérés en ligne. Lancée ce mardi soir dans les locaux de Google France, le dispositif est également financé par l'entreprise américaine.

 

Un partenariat difficilement envisageable il y a quelques années alors que ces mêmes associations étaient engagées dans une procédure judiciaire contre les suggestions semi-automatiques du moteur de recherche. La modérations a posteriori et non a priori de contenus des géants de l'Internet comme Youtube déplaît souvent aux associations contre le racisme et l'antisémistisme. L'an dernier, après des mois de procès, Twitter avait du retirer des tweets jugés antisémites et communiquer les coordonnées de ses auteurs au juge.

Il sort du coma et se met à parler le chinois

Le cerveau humain regorge de mystères qui ne sont pas encore résolus par les scientifiques. Ben McMahon est un jeune Australien qui se réveille du coma une semaine après un violent accident de voiture. Il ne parle plus anglais mais mandarin, révèle la chaîne de télévision australienne SBS . Résidant actuellement à Shangai, il explique à la télévision australienne qu'il avait seulement pris quelques cours de chinois au lycée. 

(Timothée, adolescent autiste de 15 ans, devant les grilles de son collège à Lyon © Capture d'écran de la vidéo Youtube)