France Info numérique, France info

Retour éclair de Tay, le robot fou de Microsoft

Après sa très remarquée (et très brève) entrée dans le monde des réseaux sociaux, l'intelligence artificielle a refait une apparition, encore plus courte que la première.

avatar
Thomas RozecRadio France

Mis à jour le
publié le

(Cette fois, la plaisanterie n'aura duré qu'une heure © Capture d'écran Twitter)

 On avait bien ri, la semaine passée, aux dépends de Tay, pauvre petit robot intelligent perdu sur Twitter, trollé jusqu'à l'extrême par une horde de vilains zozos, et rapidement débranché par sa maison-mère, Microsoft. On aurait parié que cette retraite était définitive, mais on aurait eu tort, puisque l'engin a refait son apparition sur Twitter.

Certes, là où la première fois la plaisanterie avait duré une journée, ici les choses ont été écourtées au bout d'une heure. Mais entre temps, Tay a eu tout le loisir de reverser dans le n'importe quoi le plus débridé, tweetant furieusement le même message en boucle et racontant, entre autres, qu'elle aimait fumer de l'herbe devant la police. Décidément, cette expérience est un succès. D'ailleurs, cette réactivation était... involontaire.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué l'arrivée en fanfare de Nicolas Sarkozy sur LinkedIn; la justice obligée de statuer sur le sens des émoticônes; la bêtise de manière générale et la beauté de façon plus précise.

(Cette fois, la plaisanterie n'aura duré qu'une heure © Capture d'écran Twitter)