France Info numérique, France info

Pour capter les jeunes, la SNCF s'inspire d'un site porno

Au programme de ce mardi, le coffre-fort numérique, une application pour traquer les politiques corrompus, la fonction "sauvegarde de Facebook" et la SNCF qui s'inspire de YouPorn.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Thomas RozecRadio France

Mis à jour le
publié le

(28max.com, le nouveau site de la SNCF pour capter les 12-28 ans © Capture d'écran)

La simplification de la vie des entreprises passera par le numérique. Et notamment par le coffre-fort numérique. Une idée évoquée mardi matin par Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME, invité du 8h15 de France Info. Il explique que ce coffre éviterait la paperasse. "Une entreprise de moins de cinq salariés " doit par exemple donner à l’administration son chiffre d’affaires "plus de 15 fois par an ", selon lui. Le coffre-fort numérique permettrait de rentrer ce genre d’informations et l’administration irait les chercher directement dedans.

Jean-Eudes du Mesnil, le secrétaire général de la CGPME, explique l’intérêt d’un coffre-fort numérique
--'--
--'--

Cette appellation "coffre-fort numérique" est réglementée par la CNIL, la commission nationale de l’informatique et des libertés. Tout organisme qui voudrait le proposer doit remplir un formulaire et répondre aux critères. La CNIL veille à ce que les coffres-forts soient protégés d’une certaine façon. Il faut, par exemple, que les données renfermées ne soient accessibles qu’à celui qui les a mises et aux autres personnes "mandatées ".

Et si vous aussi, vous avez des idées pour "simplifier la vie des entreprises ". Vous pouvez les donner sur un site, lancé par le gouvernement début juillet : Fairesimple.com. Il y a dejà plus de 1.100 propositions, comme un "guichet unique dématérialisé des données administratives" ou bien qu'une ligne directe soit écrite sur chaque courrier de l’administration.

Quels lobbies paye les hommes politiques ?

Aux Etats-Unis, un garçon de 16 ans a créé une application pour savoir quels lobbies se cachent derrière les parlementaires

L’application "Greenhouse" répertorie tous les membres du Congrès américain. A chaque fois que vous passerez votre souris sur le nom de l’un d’entre eux, vous voyez la liste des lobbies, par exemple la santé ou la sécurité, qui ont donné de l’argent pour sa campagne.

Le créateur, Nick Rubin, veut ainsi exposer les hommes politiques, selon lui, corrompus. Son slogan : "Certains parlementaires sont rouges, d’autres sont bleus. Mais ils sont tous verts ", (la couleur du billet de dollar).

Une telle application est-elle possible en France ? Elle serait restreinte. Déjà, les dons de particuliers sont limités à 4.600 euros. Depuis 1995, les dons des personnes morales dont les entreprises sont interdits. On pourrait en revanche mettre en avant les déclarations de patrimoine (publiques depuis la loi sur la transparence) et très bientôt : les déclarations d'intérêt. Activités professionnelles, actions dans des sociétés, fonctions bénévoles, tout cela sera visible à partir de jeudi sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique

("Greehouse", l'extension pour traquer les politiques corrompus © Capture d'écran)

Et Facebook inventa la fonction "sauvegarde"

Facebook a annoncé ce mardi la création d’une nouvelle fonction : la sauvegarde. Quand vous naviguez sur le réseau social et qu’un ami poste un article qui vous intéresse mais que vous n’avez pas le temps de lire,  vous pouvez désormais le mettre de côté. Il apparaît sur la colonne de gauche et reste jusqu’à ce que vous l’ayez lu.

Facebook a créé cette fonction car le réseau social s'est rendu compte que ses millions de membres se connectent de plus en plus via leurs smartphones. Ils ne restent donc pas aussi longtemps que lorsqu’ils sont sur un ordinateur. Il espère leur donner envie de revenir surfer quand ils auront un peu plus de temps.

SNCF et YouPorn

En matière de marketing, la SNCF a décidé de la jouer décomplexée et décalée. Elle a récemment lancé un site Internet pour les moins de 28 ans. 28max.com parodie le site de vidéos porno YouPorn. Une bannière prévient : "Les contenus présentés pourraient vous choquer par leur caractère très explicite ". Un message redondant, mais avec un peu de curiosité on clique quand même, et on se retrouve sur une page rose.

Six vidéos sont disponibles avec des images volontairement floues. Quelques titres : "C’est le meilleur coup de l’année ", "Mais jusqu’où ira-t-elle pour seulement 10 euros ". Et quand on clique, on se retrouve sur le site de la SNCF et sur les pages des offres promotionnelles pour les 12-28 ans. 

(Le site de la SNCf pour les moins de 28 ans inspiré du site YouPorn © Capture d'écran)

On peut aussi gagner des places pour le concert de Beyoncé et Jay-Z. La SNCF a tout intérêt à choyer ses jeunes clients qui pourraient être tentés de prendre des vols low costs pour les vacances. La SNCF n’a pas été la première à utiliser les codes de YouPorn pour faire sa pub. La marque Oasis l’avait fait en avril dernier avec le site YouPomm. Et celui-là est plus réussi, assez drôle et ironique. La vidéo de 30 secondes d’une pêche a été vue plus de 200.000 fois. 

(28max.com, le nouveau site de la SNCF pour capter les 12-28 ans © Capture d'écran)