France Info numérique, France info

MySpace victime d'un piratage massif

Si, comme tout le monde, il y a belle lurette que vous n'y avez pas fait un saut, il serait peut-être judicieux d'y retourner pour changer votre mot de passe.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Souvenir lointain de l'Internet d'avant... © LOU WEE / SIPA)

 Certes, la première information dans tout celà, c'est que MySpace existe toujours. Le réseau social a beau avoir été totalement broyé par le rouleau compresseur Facebook il y a bientôt dix ans, il n'en a pas pour autant totalement disparu du web. Au contraire, ses comptes et ses pages sont toujours bien là, attendant peut-être un improbable retour en grâce. Ce qui signifie également que dorment, sur ses serveurs, quantité de données sensibles, mots de passe et noms d'utilisateurs. Et c'est là que les choses se gâtent, puisque la presse spécialisée se fait désormais l'écho d'un listing massif de plus de 427 millions de mots de passe, mis en vente pour un peu moins de 3.000 euros sur un site caché.

Le hacker à l'origine du piratage serait, au passage, le même qui cherche en ce moment à vendre des données similaires volées chez LinkedIn en 2012. Concernant MySpace, la faute reviendrait assez clairement à ses propriétaires, qui n'ont pas investi dans une protection fiable, préférant laisser en place des sytèmes de chiffrement totalement dépassés. Reste que si, comme beaucoup, vous n'avez pas mis les pieds sur l'antique réseau depuis une éternité, il ne serait pas totalement idiot d'aller y faire un saut pour changer votre mot de passe. A condition, bien sûr, que vous vous en souveniez.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les revirements d'Eric Holder au sujet d'Edward Snowden; Pedro le Playmobil et cette petite ballade en hommage à Hodor (les vrais comprendront).

(Souvenir lointain de l'Internet d'avant... © LOU WEE / SIPA)